Le Souffle de l'Esprit

Sublimons l’Ancien vers le Nouveau

454
Wesak
Wesak

Sublimons l’Ancien vers le Nouveau

Depuis 2012, l’humanité s’épanouit dans de nouvelles conceptions de Conscience. Nous sommes à même d’apporter des modifications aux coutumes anciennes afin de les magnifier. Une célébration a lieu chaque année à la pleine lune au mois d’avril, elle a pour nom le Wesak. Il est dit qu’à cette occasion deux guides divins, un d’Orient et un d’Occident collaborent à l’union spirituelle. Deux énergies s’associent la Sagesse et l’Amour, elles sont offertes à l’humanité et à la Terre, par le truchement de Bouddha qui représente la Sagesse et Jésus qui figure l’Amour. La linéarité de cette commémoration suppose que l’Unification est discontinue. Or, il n’est en rien, du seul fait que le Permanent est constant à chaque instant et n’a nul besoin de date pour s’affirmer.  La Manifestation du Sublime est immuable et infinie.

Qu’est-ce que le Wesak ? 

C’est la glorification de l’Essence des deux énergies qui composent l’humain, « la Sagesse de l’Amour ». Il s’agit de notre propre éloge, qui honore ce que nous sommes, des Êtres d’Amour issus de l’Amour. À cette occasion, nous avons la possibilité de porter notre attention sur la Sagesse de notre intime, et de nous détourner de l’extériorité qui nous accapare constamment. 

Nous intensifions la liaison divine qui n’a jamais cessé d’être établie, pour la seule raison que c’est notre Appartenance Céleste. Par ce fait, nous nous centrons en nous-mêmes, à cet « Être lumineux qui est moi » pour appréhender des compréhensions indispensables aux changements. Ces conversions ne pourront avoir lieu qu’à condition que l’individu veuille bien remettre le pouvoir au Cœur pour qu’il gouverne à nouveau. De conséquence, les directives du mental seront abolies. L’humanité ayant fait mauvais usage de ses dons divins a créé les voiles. Ils constituent une protection pour les autres dimensions qui désirent éviter la toxicité physique, émotionnelle et spirituelle de la nôtre. 

Le mêlé énergétique de Lumière de ces deux grands Maitres nous est offert à chaque instant dans nos quotidiens et non pendant un jour. Ils nous présentent les deux préceptes de l’Amour et de la Sagesse à associer en nous-mêmes. 

Acceptons la Grâce de Bouddha et de Jésus qui nous accueillent joyeusement dans la filiation Divine qui est la nôtre, la leur. En les rejoignant, nous fusionnons la Sagesse de l’Amour, englobant le Tout dans l’Unicité de nous et de l’ensemble de ses multiples.

La civilisation fraternelle 

reunification
Réunification

La contrepartie divine vit à l’intérieur de chaque individu, nul n’est exempt de cet aspect d’Être archangélique. Cette bienaimée est une partie de nous. Toute vie sur Terre retourne à l’état de perfection originelle qu’elle était à sa création. Dès lors, un lien de parenté nous unit en une seule famille, celle de la Divine Lumière qui a enfanté toutes les apparitions dans tous les règnes d’ici ou d’ailleurs. 

Chaque existence est ensemencée de l’ADN immortel de la Déité.

Le temps de la réunification de nos aspects disgracieux est présent. La longue nuit obscure qui nous a séparés du Bienaimé est terminée. Les retrouvailles empreintes d’Amour, de Sagesse et de compréhension sont possibles avec tous ceux d’entre nous qui sont prêts. 

Nous devons nettoyer le désordre que nous avons créé et qui continue à régner dans nos actuels. Nos vies ont ressemblé à une traversée de l’enfer au lieu d’être un voyage idyllique dans le paradis terrestre.

Si nous voulons percevoir la Conscience des dimensions supérieures afin d’y être admis. 

Nos aspects d’affrontement doivent être abandonnés en équilibrant les énergies masculines et féminines. Nous devons cultiver la non-violence dans chaque posture journalière. Nettoyer et guérir nos corps émotionnel et mental de toutes mémoires passées, présentes chargées de souffrances, de colères, de deuils, de chagrins, de traumatismes, de dépendances et bien d’autres…  

Sans cette conversion, il nous sera impossible de demeurer dans une pure vibration, qui amplifiera notre dualité. Voilà en quoi consiste notre challenge !

Soyons conscients que notre divinité ne se manifeste pas de façon automatique sans y mettre une attention et une participation lucide continue.

Je-maime
Je m’aime

Je m’aime !

Lorsque nous aimons une personne proche, un conjoint, un enfant, un ami, nous sommes en général à l’écoute de son individualité. Nous l’observons, le regardons évoluer en essayant de percevoir si tout va bien, s’il se sent heureux. Nous l’enveloppons de notre tendresse en lui disant « je t’aime ». Nous l’embrassons et l’entourons de nos bras. Nous lui offrons des présents, des petits plats et des occasions d’affection. Ainsi, nous participons conjointement à un échange de bonheurs et de rires. Ces instants précieux se gravent en nous de part et d’autre, sur lesquels nous structurons nos comportements. 

Ces amoureux moments de cajoleries, pouvons-nous les partager avec nous-mêmes ? Cela est-il difficile à concevoir ? ‘’Oui’’ pour certains, ils ne savent pas comment faire, pour d’autres ‘’peut-être’’ et ‘’impossible’’ pour la majorité d’entre nous. Les conventions enseignées l’emportent sur la spontanéité. 

Couronnons l’inconnu, « l’Être intérieur de notre Cœur », lumière invisible voilée. Regardons cette Présence silencieuse, cette Sagesse qui se dévoilent en douceur patiemment lorsque nous lui accordons quelques instants. Pouvons-nous maintenir notre intérêt uniquement à elle ? Présentons-lui ce que nous donnons à nos proches. Entourons-nous de Compassion, de bienveillance, de tolérance, comme nous le pratiquons envers un enfant. Faisons-le à nous-mêmes, à « ce même qui est nous ».

Prodiguons-nous de la tendresse, les yeux dans les yeux, la main dans la main, le cœur dans le cœur, en nous unissant amoureusement à notre Soi, à nous. Remarquons comme il est doux de s’allier à soi-même en observant le rayonnement des retrouvailles. 

Constatons la fusion de la Sagesse infinie avec l’Amour parfait de nous à nous.

Partageons la Sagesse supérieure de l’Amour

Apprécions l’Unité dans l’Esprit de Dieu, du fait que SA Lumière afflue dans les pensées des hommes.

L’énergie de SA Conscience descend sur la Terre et se déverse dans le cœur de chacun. 

sagesse-de-lAmour
sagesse de l’Amour

C’est ainsi que l’Énergie Christique se manifeste sur la Terre et en notre intime.

Le Dessin Céleste nous est connu « nous aimer les uns les autres sans aucune discrimination ». 

Cette conduite répand la Paix sur la Terre et dans le Cœur individuel.

Ce vœu permet l’évolution de la race humaine qui est composée de Maitres d’apprentis Sages qui vont vers une Ascension volontaire afin de parvenir à un état de Complétude d’Être Divin qu’ils sont.

Les plans de Lumière présentent Un épanouissement global dans lequel nous nous rallions.

La porte du mal n’est pas à sceller, déposons la Lumière en sa demeure afin que règne sur la Terre la Paix de l’Amour.

Il en est ainsi.

Marie Pierre AUBERT  

A reçu de l’Académie Internationale « Le Mérite et Dévouement Français » la médaille d’argent pour Services exceptionnels rendus à la Collectivité Humaine.

https://akashaphilosophiempa.eu

Articles dans la rubrique “L’amour” : https://souffledelesprist.com/faire-lamour-en-toute-plenitude/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

 

© 2018, akasha. MPA. All rights reserved.

Images liées:

2 thoughts on “Sublimons l’Ancien vers le Nouveau

  1. Bonjour Marie-Pierre,

    Magnifique conversation inspirée et inspirante, Gratitude à cette habilité grandissante de pouvoir écouter les Messages de Déité qui sont en nous.

    Une préférence toute particulièrement cette notion que la réunion Bouddhique et Christique se fait à tout moment, pourquoi ?
    Parce que la simple évocation de cette perspective unifie à l’Unisson, vive le “Libre Choix” d’écouter les parties Divines qui sont au coeur de chacune de nos cellules, dans l’Espace d’énergie Source Divine de nos 12 couches d’ADN.

    Peut-être est-il juste de considérer que cette journée du mardi 29 mai cette année, est une journée d’hommage à qui nous sommes en fait, en vrai.

    Pensez-vous qu’il soit possible d’instaurer un Atelier ce soir là ?

    Je vous embrasse tous deux très fort,
    In Chin Den Chin,

    Stéphane

    1. Très cher Stéphane,
      Nous avons la possibilité de rendre au hommage à ce que nous sommes, “Je Suis, ce que Je Suis”
      à chaque instant de nos quotidiens. Ce libre choix est pensé dans une Pure intention Conscience
      qui permet la fusion de notre corporalité avec l’Essence de notre Déité, le deux en UN, qui devient trois dans
      cette Commune Union : comme Une/UN.
      En ce qui concerne les 12 brins d’ADN, La plupart d’entre nous ont 2 brins actifs et 10 en attente d’activation.
      Notre potentiel divin est très peu développé ! Ce potentiel est constant dans son développement pour tous ceux qui
      évoluent dans les dimensions supérieures.
      Les humains ont un niveau de Conscience si bas, qu’il nous est impossible de fonctionner avec 12 brins d’ADN.
      Un atelier peut être instauré aux dates choisies par l’organisateur.
      Cependant, il est intéressant de remarquer : 29 = 11 l’illumination de la Maitrise, le 2 voir au-delà de la
      dualité, le 9 l’achèvement. Ce qui nous offre : l’achèvement de la dualité par la Maitrise de Lumière.
      Quel beau programme !
      Je te souhaite de très belles réalisations,
      Avec toute ma tendresse, Coeurdialement, Marie Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate
Email
Tweetez
Partagez
Partagez
+1
%d blogueurs aiment cette page :