Semer des graines d’espoir

Semer-des-graines-despoir
Semer des graines d’espoir

Semer des graines d’espoir avec l’arrivée du Printemps. Les jours rallongent, l’obscurité laisse la place à plus de luminosité. Les bourgeons se développent sur les branches, les plantes émoustillées sortent la tête de la Terre. Elles sont de bonne humeur et chantent : « enfin, la lumière ». Tranquillement, elles attendaient dans les ténèbres, la fin de l’hiver. Le soleil réchauffe l’humus qui favorise leur croissance. L’état léthargique disparaît pour laisser place à la reviviscence.

Présentement, s’annonce une période de clarté. Le jour éclaire ce que cache l’ombre. La Nature nous explique silencieusement son évolution en vivant les quatre saisons. Afin de la comprendre, le terrien observateur superposera la symbolique de ces processus sur ses événements quotidiens.

Les cycles des saisons

La période hivernale correspond à un moment d’engourdissement pour le Végétal qui se dénude. Certains animaux hibernent durant les frimas. Le Minéral s’impacte lui aussi dans le changement de saison. Seulement, sa densité est telle que le terrien ne perçoit pas son mouvement vital. 

L’animal se retire dans une grotte, un terrier, ou dans le sol. Il n’en est pas de même de l’individu qui continue ses activités en toute saison. Parfois, il s’octroie des périodes de repos qu’il nomme vacances. Ces pauses se prennent en général pendant l’hiver ou l’été.

Le vacancier bénéficie des joies de la neige hivernale ou des rayons du Soleil d’été

Durant ces moments de détente, le touriste abandonne les tensions nerveuses journalières. Ces occasions de relâchement lui apportent un équilibre qui revient progressivement à son état d’être bien. La condition de satisfaction du corps ou de ses pensées lui procure un sentiment agréable, un confort moral s’installe. 

En observant la Nature, nous constatons une absence d’activité pendant l’hiver, c’est une période de repos. Puis vient l’animation du printemps, la vie éclate en bourgeons. Au fil des jours, la progression des pousses éclot en une diversité de formes, fleurs, feuilles, fruits. S’ensuit l’été pendant lequel les jours sont plus longs que les nuits. Le végétal produit généreusement une profusion de biens par la multiplication de ses produits. La récolte de cette richesse se fait en automne. Pendant cette période propice, la fécondité s’engrange, puisque l’hiver n’offre plus la surabondance.

Étant donné que la Nature et le terrien sont de mêmes compositions

Il n’y a pas de dissociation entre ces expressions de Vie. 

C’est pourquoi le particulier appréhende ce qu’il nomme l’écologie, qui est l’étude des milieux naturels en relation avec les êtres vivants qui y résident. Les relations individuelles avec les autres organismes partageant ce même milieu permettent d’établir un jumelage harmonieux. 

Faute de cette appréciation, les habitants ne sont pas sensibles aux signes que présente Dame Nature.

Ce que dit Dame Nature

Ce-que-dit-Dame-Nature
Ce que dit Dame Nature

Lorsque ce monde est sorti de l’inventivité de la Source, il se prévoit que différents règnes cohabiteraient dans ce royaume. C’est ainsi que le minéral, le végétal et l’animal furent enfantés en premier lieu. 

Au fil des périodes d’évolution, les divisions de ma Nature se mutèrent en fonction des bouleversements rencontrés. L’accommodation à d’inédits milieux permit aux plus forts de survivre aux conditions inexplorées. Les plus faibles s’éteignirent. Les réévaluations furent constantes au cours des transformations graduelles et continuelles. 

Toutes les données d’adaptation, de régénération, d’accroissement et d’ajustement s’enregistrent dans la bibliothèque d’informations de ma mémoire. L’ensemble des changements subis au cours des temps géologiques eurent pour résultat l’apparition de nouvelles formes vitales.

Ce vaste laboratoire d’observation est en progression ininterrompu

Vinrent contribuer à cette œuvre vibratoire, les planètes du système solaire et l’Homme. Cette mixité coopère au mouvement coordonné de la multiplication vers l’unification. Pour ce faire, les interactions doivent s’incorporer les unes aux autres par l’ajout d’un élément tout en lui permettant de conserver sa fonction. 

Pour le moment, la réunification des distincts vivants ne s’est pas rassemblée pour fédérer une alliance unanime. L’incompréhension se situe dans la séparation des genres et des races, bien que la diversité provienne d’une seule origine. 

Au cours des siècles, les variantes d’un même genre diffèrent à la suite d’altérations ou de modifications enregistrées. Peu à peu, le changement s’introduit dans le caractère ainsi que dans les conceptions de l’espèce. Cette transformation sera considérée comme bénéfice ou non selon l’observation qui y sera posée. 

C’est ainsi que dans les livres d’histoires, des époques s’estiment favorables ou se déprécient par plusieurs mémorialistes. Du seul fait que chaque terrien exprime un avis. Cependant, plus d’un collectif ayant des sensibilités semblables se rassemblent en un groupe conforme à leurs opinions.

La densité de la matérialisation a un inconvénient majeur, l’oubli

La défaillance de la mémoire, la disparition des souvenirs individuels ou collectifs eurent pour but le désintéressement de l’appartenance céleste. La descente dans les profondeurs fut une grande épreuve pour toute l’humanité. Le noir où aucune acuité visuelle ne peut avoir une perception des formes engendre l’angoisse. C’est la raison pour laquelle la plupart des personnes ne souhaitent pas visiter leur intériorité.

Je dois vous dire que c’est dans le secret le plus absolu, que l’inspiration se développe

L’idée spontanée anime la personne lors de son activité, quelle qu’elle soit. Dès lors, son influence s’exerce sur son œuvre. Ces suggestions visent à guider le récepteur qui le conduira à l’illumination. Cette grâce divine se répand dans l’intimité humaine. 

La plupart d’entre vous s’abstiennent de prendre en considération ces idées. Ne connaissant pas l’émission virtuelle de ces suppositions, ils donnent donc la priorité à leur fantaisie.

Une-nouvelle-ere-commence
Une nouvelle ère commence

À la période où nous sommes, le virage d’une nouvelle ère est déjà entamé

L’ancien doit se muter en de nouvelles configurations afin d’alléger les mentalités. Ce qui revient à dire, « apaiser l’humanité ». 

La mettre dans des dispositions plus favorables en faisant cesser les souffrances, les épreuves, les irascibilités. Les croyances et les habitudes intellectuelles qui régissent la pensée collective doivent se délester de tous ces maux. 

Pour ce faire, le terrien devra affronter ces peurs enfouies au fond de lui-même. 

En cette période hivernale qui se termine, certains ont eu l’opportunité d’entreprendre cette scrutation. La mise en lumière se fera au cours du printemps. C’est ainsi que les craintes seront accueillies avec bienveillance afin de leur permettre de briller à leur tour. 

Inutile de repousser les irritations, elles viennent vous visiter à nouveau.

Faites des bouquets de vos multiples inquiétudes et offrez-les-moi

J’ai plaisir à les recevoir. 

Je les chérirai, car Je suis animée que de cette Force Créatrice qui engendre tout. 

Moi-même, Je fais partie de vous. Je ne peux dissocier les émois de vous-même. Cela revient à dire, J’aime votre combinaison entière, sans discrimination d’aucune de vos facettes. 

Comprenez que Je Suis un élément de vous, et vous-même êtes un composant de ma Nature.  

Vous et moi, nous sommes constitués de ce même et unique alliage qui n’altère la pureté d’aucuns. 

Permettez à vos semences enfouies de venir à la surface de ma Terre. Afin que Je puisse leur offrir l’éclat en de multiples couleurs printanières.

Channel de l’Unité des Maitres Akashiques  Marie Pierre AUBERT Thérapeute Holistique

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source. https://souffledelesprist.com

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

Site:  https://akashaphilosophiempa.eu    

© 2021 – Akasha MPA-Tous droits réservés

close
Marie-Pierre-AUBERT1

Abonnez-vous à notre newsletter

« Élargir notre regard, c’est permettre de s’expanser au Tout »

5 réflexions au sujet de “Semer des graines d’espoir”

  1. Message absolument magnifique et percutant!
    Merci à notre Mère La Terre pour ses mots vivifiants et apaisants!
    Vive l’intériorité, vive est la lumière qui émerge de nos profondeurs, vive est notre joie de pouvoir ainsi boire avec délectation les mots de La Source.

    Répondre
    • Très cher Jean-Michel, lorsque l’humanité aura confiance dans la Lumière des profondeurs et de la Joie qui les remplit, alors oui, elle pourra se délecter de Sa Source. Gratitude à toi, cher ami. Avec toute ma tendresse, Marie-Pierre

      Répondre
    • Très chère Karine, comme il est agréable de semer comme on aime ! Nos pensées, nos paroles et nos actes diffusent les graines d’espérance pour fleurir les jardins intérieurs. À son éclosion, le public peut apprécier les diverses variétés épanouies.
      Poursuis dans la Joie d’Être toi. Avec toute ma tendresse, Marie-Pierre

      Répondre
  2. Chacun de nous posons sa pierre à l’édifice de la santé de notre mère terre. Même si nos concitoyens ne sont pas respectueux, la puissance de la terre a recycler et redonner vie à des énergies usées ou dégradées, le bon sens toujours prendra le pas. Mère nature nous t’adorons même si nos sommes des témoins de toutes les agressions do t tu es victime. Merci de ce que tu es.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate