Savons-Nous Aimer … ?

Savons-nous-aimer
Savons-Nous Aimer … ?

Savons-Nous Aimer … ? Lorsque nous naissons, nous sommes nus.

Lorsque nous quittons la vie terrestre, nous sommes riches d’enseignements et d’expériences vécues.

Cette richesse est méconnue par beaucoup d’entre nous.

Les expériences nous ont permis de nous connaitre, de savoir qui ‘’nous sommes’’ et ce que ‘’nous voulons être’’ dans notre quotidien et avec nos relations.

Le contact avec notre entourage nous montre, nous apprend, nous reflète ce que nous apprécions, ce que nous détestons, ce qui n’est pas supportable, ce qui n’est pas acceptable, ce que nous souhaitons, ce que nous voulons, ce que nous ne désirons pas, ce que nous détestons, ce que nous refusons, ce que nous n’aimons pas ….

 

Que ressort-il de tout cela : une analyse, un concept, une interrogation, un changement, une modification, une indifférence ou bien un mouvement qui conduit à une transformation ?

Entreprenons-nous la progression avec appréhension, avec doute, avec peur ou bien avec certitude et confiance ?

Parfois oui, parfois non. Pourquoi ? Parce que la nature de l’Homme est ainsi faite.

L’Homme est composé de toutes ces contradictions de vouloir et de ne pas vouloir, de pouvoir et de ne pas pouvoir. Toute sa difficulté est d’unir les contraires, les dualités qui le composent.

De ces désaccords découle « nous ne savons pas aimer ».

Nous savons chérir avec de nombreuses conditions : combler un manque, répondre à un besoin, ou à une nécessité d’appartenir à …

Ce sentiment possessif va permettre d’obtenir ou de posséder un bien matériel, une personne, un enfant ou un animal …

Le besoin de propriété nous mène sur des chemins de traverses, de violences, de colères, de frustrations, d’agacements, de renoncements, de déceptions non acceptables ni acceptés.

Cela provoque des distorsions dans les comportements, dans les relations extérieures et intérieures.

Nous ne savons pas ce qu’est l’Amour.

Nous connaissons la manipulation perverse pour obtenir et vouloir ce que l’autre possède. ‘’Il doit nous donner, sinon, l’explosion des frustrations se déclenche et se poursuivra’’.

Heureusement, nous ne sommes pas constamment dans cet état de dépendance à l’autre, nous savons lui offrir et donner. Cet état nous satisfait et nous rend joyeux.

Le faisons-nous dénués de toute attente et d’obligation de retour de la part de l’autre ? Pas sûr ! … Sera-t-il redevable de nos bonnes actions envers lui … ?

Ce jeu subtil est entrepris par l’humanité, il est d’actualité …

Les influences de toutes sortes, de toutes formes, de tous acabits sont toujours présentes quotidiennement. TOUT EST A CONDITIONS

Nous attendons de l’autre ce que nous convoitons et ainsi nous comblons nos manques par nos exigences.

Les expériences de vie nous apprennent, petit à petit, à devenir ce que l’on est, à exiger moins pour Être plus …

Aimer, c’est Être sans attente, sans besoin, sans exigence …

L’Homme n’est pas suffisamment évolué dans sa spiritualité intérieure pour entreprendre ce chemin qui mène à la pacification et à la sérénité.

Pour ce faire, nous devons accepter tous nos démons intérieurs, les débusquer, les reconnaitre, les comprendre.

Dans cette observation, nous sommes à même de nous transformer.

Sans cette compréhension, nous ne pouvons pas poser un acte dénué de toute attente ou de tout besoin.

Ce concept n’est pas envisageable, ni accepté par la plupart d’entre nous, il est au-delà de nos pensées.

Nous sommes très éloignés de l’Amour sans condition, vers lequel nous devons aller, c’est ce que nous sommes venus apprendre ….

Paroles reçues de l’Akasha : Marie Pierre AUBERT Thérapeute Holistique

Site: http://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

 

Images liées:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate