L’éternel Féminin Masculin

Eternel-féminin-masculin
Eternel féminin masculin

L’éternel Féminin Masculin. UN UNE est une énergie unique en son genre. Elle Est l’Origine du mouvement animé appelé « Vie ». Dans son inexpression, elle n’a aucune apparence identifiable. Asexuée ; elle s’engendre elle-même. Dans sa propre fécondité, elle se réalise par une concrétisation multiple. C’est cette abondance de formes, de sons, de couleurs, d’espèces qui configure la Création des galaxies ; connues ou insoupçonnées ; « ce TOUT UN ». 

Seule de son espèce ; cette FORCE animée se dénomme « AMOUR ».

Au départ de l’existence, elle fut dans des expressions androgynes de reproduction ; s’autocréant inlassablement tout en mémorisant les luttes de survies vécut dans des contextes de toutes sortes. C’est ainsi que l’évolution put se faire. L’inscription énergétique des différentes expérimentations d’existences permit l’amélioration de toutes catégories.

L’unique s’est scindé en deux afin d’enfanter le mouvement fécondateur qui procède à la réalisation du trois. Sans cette complémentation, nulle création ne peut s’effectuer. La trinité est l’accomplissement d’aboutissement de l’œuvre infinie et perpétuelle.

La Déité révèle

Déité-révèle
Déité révèle

« Dans ma Pure Pensée, il n’y a pas de mésentente ni de différence dans l’accompli ; ma Beauté est exprimée telle que Je la conçois.

 Je la mets à disposition de mes représentants. Si ces derniers sont dans mon aperception ; ils exécuteront des créations semblables ; s’ils n’ont pas cette perception ; leurs pensées s’exécuteront dans leurs formes et couleurs appropriées à ce qu’ils sont. 

Comprenez que mon Énergie exécutive revêt la vibration de ce que vous êtes ; elle s’adapte et se modèle à sa créature ; c’est sa particularité.

 Sa spécificité sensorielle est un de mes attributs que Je vous offre. 

L’Amour que Je Suis permet cette adaptabilité à tous niveaux ou genres. 

C’est le vivant qui décide d’être ce qu’il veut exprimer dans ma globalité. 

Rien n’est refusé ni interdit à l’être humain. Je me soumets de bonne grâce à ses bizarreries qui nous permettent de procéder à un avenir. C’est ainsi que Je vous laisse le choix d’éprouver les deux composantes ; de ce Je Suis ; le Féminin Masculin ; ces deux forces sont unies et non dissociées. Leur fusion produit la Puissance d’enfantement ».

Une histoire narrée

Adam et Ève seraient les parents de la race humaine, créée par Dieu. La « vilaine » fille Ève croqua une pomme. Un serpent la tente en lui certifiant qu’elle aura les mêmes pouvoirs que Dieu si elle mange le fruit défendu par ce dernier. Souhaitant vivre cette Liberté, elle l’offre à son compagnon Adam. Le courroux divin s’exprima par le bannissement du paradis des deux personnages ; depuis ils éprouvent l’enfer des souffrances. Voilà la punition de leur créateur. En aucun cas, ils n’ont péché comme on le suppose ni perdu la vie éternelle ou le bonheur. L’imperfection humaine ne nait pas de la Divinité ; si l’on croit ses propos :

« Comprenez que mon Énergie exécutive revêt la vibration de ce que vous êtes ; elle s’adapte et se modèle à sa créature ; c’est sa particularité. Si ces derniers sont dans mon aperception ; ils exécuteront des créations semblables ; s’ils n’ont pas cette perception ; leurs pensées s’exécuteront dans leurs formes et couleurs appropriées à ce qu’ils sont ». 

Il n’est pas nécessaire d’exiger la perfection envers qui que ce soit. Comme j’aime à le dire : « je suis parfaite dans mon imperfection ».

Cette légende transmise perdure depuis des siècles

Produit des conséquences désastreuses sur les générations. C’est ainsi que le croyant se décrète méprisable et coupable d’avoir désobéi à Dieu. À chaque cérémonie religieuse catholique ; les fidèles prononcent par trois fois, « je ne suis pas digne de te recevoir » au moment de la communion. 

La Divinité n’est pas à l’image de l’Homme ; la représentation qu’en font les dignitaires ecclésiastiques est très loin du Sublime Amour !

Il est dit ; Dieu a créé l’individu à son image ; il est donc son représentant ! Avant l’expérience terrienne ; l’incarné connait son appartenance puisqu’il participe à l’émergence du rayonnement croissant de l’Œuvre infinie. Les fondateurs sont des Êtres hautement évolués, ils édifient le nouveau de la même manière que le Sublime, plus précisément en instaurant de Pures Pensées. Ces maitres d’œuvre n’innovent pas dans une densification de matière physique, mais dans des espaces éthérées ; ils ont les caractéristiques d’unification Féminine Masculine, ils sont autogames. 

Multiples-multidimensions
Multiples multidimensions

Semblable à son Créateur l’être humain est multiple

L’individu se présente dans une forme concrète ; une autre enveloppe l’entoure ; appelée ‘’éthérique’’. Elle a un caractère sexué opposé à la matière. C’est ainsi que l’Essence éthérique de l’homme est Féminine ; celle de la femme est Masculine.

L’éthérique a des confrères : l’astral, le mental, le causal, le bouddhique l’atmique ; ces Présences sont des liens invisibles entre la densité et l’Esprit ; elles se situent sur d’autres plans d’existence. L’éthérique s’oppose à la désagrégation du corps physique ; maintiens la cohésion de sa forme et de son animation ; s’il le quitte ; il n’est plus vif ; s’altère, se décompose. Nous l’appelons la mort.

Les fluides de ces enveloppes autorisent l’accès à la globalité au moyen de l’introversion pensive. À la suite de cette action, nous obtenons la confirmation que nous sommes un module de l’univers et de la population planétaire. La résultante ; le tangible se mélange à l’invisibilité ; permets à l’Homme de résoudre ses différents conflits intérieurs/extérieurs lorsqu’il se met en accord avec ses propres aspects. Il réconcilie les forces dominantes Masculines Féminines qui font partie de sa nature personnelle. 

Dans cette rencontre ; l’homme se marie à sa Grandeur Féminine ; la femme à sa Vertu Masculine ; cette alliance accomplit l’Être.

Grandeur Féminine et Vertu Masculine

Ces deux Principes s’unissent pour animer le non créé et donnée l’existence à l’absolu infini, le Tout ; sans leur union ; il n’y a pas de création. Point d’incidence ; ‘’ce deux en un’’ recherche constamment sa complémentarité. 

Élargir sa conscience permet une transformation des systèmes de croyances déformés ou erronés auxquels l’individu a adhéré depuis des millénaires. Le temps d’aujourd’hui offre la possibilité ; à qui le souhaite ; de procéder aux modifications. Ces rectifications présentent des perspectives innovantes empreintes de pacification et de réconciliation avec nous-mêmes. 

Ce nouvel art de vivre légitime à nouveau les communications avec les dimensions galactiques. Autorisons-les à nous proposer des informations, des connaissances issues de la Sagesse de l’Amour. Elles développent notre perception sur d’autres loisibles inenvisageables jusqu’à présent. 

Tels des enfants ; soyons heureux d’employer dans nos journaliers ces magnifiques cadeaux qui nous permettent d’évoluer dans une sérénité joyeuse vers le degré de perfection et de beauté. Demandons à notre Soi Divin de nous aider à dévoiler ces mémoires d’ouverture de cœur. 

Pratiquons l’Amour véritable en commençant par aimer sa personnalité.

Le Mouvement Féminin Masculin

Grandeur-féminine
Grandeur féminine

À l’origine de la Pure Pensée ; nous sommes porteurs de l’Essence Père Masculin qui se joint à celle de la Mère Féminine ; le mouvement de ce fondu d’étincelles divines ; se parachève à la perfection en homme/femme ; sans sexe attribué ; c’est l’androgynie. 

Au cours de l’évolution ; cette unité s’est divisée en deux polarités positive, négative.

Abordons les informations nécessaires afin de comprendre l’animation de la Vie. 

L’ondulation Féminine s’exprime à travers la réceptivité ; l’aptitude à recueillir des impressions intérieures, des pressentiments intuitifs. Son activité spirituelle est curieuse et créatrice. C’est un principe de fusion qui tend à une réunion intime de plusieurs dans une alliance homogène.

Chez la femme ; sa sensibilité se dirige vers l’extérieur ; elle est passive ; se laisse modeler par les exigences du monde physique dont la perpétuation de l’espèce est dominante. Lorsque celle-ci cherche à développer l’initiative dehors ; elle agit en ‘’il’’. Quand l’homme matérialise sa fantaisie ; il se manifeste en ‘’elle’’. L’artiste recréait la symbiose Féminine Masculine dans ses œuvres.

L’ondulation Masculine a la particularité de différencier, de limiter, d’individualiser par opposition au Féminin. C’est un principe de liberté ; il tend à opposer le tiers au reste du monde ; il existe par et pour lui-même. De ce point de vue ; le corps physique qu’il soit femme ou homme est principe Masculin ; du seul fait que c’est par lui que l’on se sent séparé, dissemblable d’autrui et distinct de son environnement. Il se conçoit comme un être unique puisqu’un aucune anatomie ne ressemble à une autre ; il se ressent individuel ; non comme un ensemble ; d’où la difficulté d’accepter l’unification. 

La totalité du vivant ; quel qu’il soit ; est régi par la loi du mouvement des deux principes Féminin Masculin, nul n’y échappe.

À la recherche de la flamme jumelle

Au cours d’entretiens ; une demande m’est souvent posée « comment rencontrer l’âme sœur ou la flamme jumelle ». Le sentiment de solitude engendre de la tristesse, du découragement de ne pas faire cette rencontre. Quel est ton accueil vis-à-vis de ton Masculin, de ton Féminin ? 

Rien ne peut se trouver à l’extérieur que l’on a déjà détecté intérieurement. Si vous ne l’avez pas localisé dans votre intime ; vous passerez devant sans le/la remarquer.

Découvrez la beauté secrète ; ainsi ; de plus en plus ; vous l’observerez dans le quotidien. Aveugles nous sommes à nos richesses profondes. Le monde concret n’est que le reflet de notre invisibilité interne.

Lorsque vous rencontrez votre âme sœur ; dans vos méditations ou contemplations ; vous l’apercevez dans les lacs, les montagnes les plantes, les oiseaux ou les visages ; quel que soit l’endroit où vous résidez. 

Quel engagement avez-vous dans la relation quotidienne ?

Deux personnes font connaissance ; elles se plaisent ; se laisser aller à de doux sentiments ; décident de s’unir. Durant cette liaison, ils apprennent l’un de l’autre ; s’épanouissent avec maturité dans les expériences communes de la vie tout en continuant de s’aimer aussi longtemps que leur association leur procure satisfaction et bonheur. 

Les couples engagés dans ce relationnel peuvent durer de courtes ou de longues années. Constatons aujourd’hui ; les individus aspirent de plus en plus à ce choix responsable sans avoir besoin d’un agrément d’autorité supérieure.

C’est la terminaison des exigences et le début de la liberté d’Être.

Dans cette filiation, le duo peut mettre fin à leur interrelation sans éprouver de blessures, de ressentiments ou d’obligations l’un envers l’autre. De cette manière, personne ne demeure dans une interdépendance de mauvaises raisons. Les couples sont ainsi heureux de n’avoir aucune contrainte à rester ensemble.

Flammes-jumelles
Flammes jumelles

Seuls l’amour et la satisfaction d’être en chœur maintiennent l’essai. 

Je me rappelle avoir remercié l’homme de la première expérimentation. J’ai tant appris de lui, de nous. Il m’était insupportable de perdurer dans un relationnel sans l’harmonie d’une plénitude d’un profond idéal. 

Conjointement, la dissociation de l’union se fit sereinement ; à la grande surprise de l’entourage ; qui constata la continuité d’une amitié. Nous pouvons observer cette terminaison de plus en plus dans les fréquentations sentimentales d’aujourd’hui. 

Respectons notre multidimensionnalité qui s’accomplit sans désavantage d’une partie. 

La division sexuée

Dans notre quotidien, le féminin masculin fait référence à l’enveloppe physique ; qui n’est qu’une petite partie de l’iceberg de cette corporalité. L’Homme avec une majuscule H ; signifie à la fois l’individu femme ou homme. Ce grand H a besoin de conquêtes, de luttes pour obtenir, pour prendre. Il découvre les intentions, les sentiments ; éprouve la dualité extérieure ; reproduis ce qu’il perçoit ; c’est ainsi que le monde matériel lui appartient ; il est et a sa préférence ; ipso facto, l’Homme s’éloigne de la véritable connaissance du Soi intérieur.

Lorsque nous arrêtons notre regard sur l’apparence de la femme et de l’homme, nous remarquons une différence dans leur physique. Si nous examinons avec attention l’inobservable de leur composition ; nous constatons leur conception énergétique Féminine Masculine identique. 

La division de ces deux principes a-t-il fait de l’Homme une entité lucide de son égo ; assurément non ? Il doit éprouver de nombreuses vies pour atteindre la Conscience du Soi. 

C’est ainsi qu’il traverse des incarnations masculines et féminines.

Les expériences intimes des deux sexes sont très différentes. C’est le ressenti qui imprime le vécu dans l’intériorité.

Le but ; trouver un équilibre harmonieux de ces deux ondulations Féminines Masculines. 

Durant toutes les existences ; les individualités rencontrées comme : mari, femme, amant, maîtresse, nous ont quittés ; parce qu’ils n’étaient pas pour nous ! Pour un moment ; ils furent ensemble, sans être fait l’un pour l’autre. 

À l’instant, où la jalousie, la peur viennent s’insinuer dans la relation de perdre le/la partenaire par la séduction d’autrui ; le côtoiement évolue très vite dans une ambiance invivable. Un homme aime une femme ; part avec une autre ; ou vice-versa ; ils ne sont pas des âmes sœurs ; mais plutôt une association d’apprentis à devenir Sage.

Les mariages catastrophes perdurent ; si les deux personnes ne trouvent pas en lui/elle le Principe Masculin Féminin à servir, à développer dans un Amour réciproque.

ame-soeur
ame-soeur

L’âme sœur Est le « Soi Divin »

Nombreuses sont les vies pour atteindre la Conscience du Soi ; afin d’arriver à cette accessibilité ; l’individu traverse des incarnations masculines et féminines. Les expériences intimes des deux sexes sont très différentes. 

Ce dissemblable ; de moi-même, demeure dans la perfection de la plénitude céleste. Toutes les initiations enseignent « connais-toi toi-même ». Qui est, ce même que toi ? Découvre-le ; deviens-lui.

Chaque être possède l’autre substance en lui-même, il ne peut rencontrer la déité qu’à travers son Essence. En pénétrant le Christ intérieur, nous retrouvons la trinité originelle, le monde sublime de notre Soi ; c’est-à-dire le fils/fille du Père-Mère Céleste. 

La femme localise Dieu à travers l’homme ; il représente la qualité Masculine du Père Céleste sur la Terre. Elle admire la perspicacité intérieure de son amant ; non sa prouesse corporelle. Sans cette essence Féminine, il n’y a ni inspiration, ni élan, ni travail. 

S’incarner en femme permet d’agir plus intensément dans son intime ; le modeler pour une prochaine concrétisation. C’est ainsi qu’elle pourra se réincarner en homme dans la vie suivante pour que le germe façonné s’imprime plus profondément dans la matière.

L’homme découvre la Déesse Féminine de la Mère Divine ; qu’il respecte, contemple et sert ; la femme incarne ce Principe sur la planète. 

En l’absence de la particularité Masculine, le Féminin est stérile, inerte, informe. 

L’homme amant honore sa bien-aimée dans sa subtile lumière ; non dans la préférence physique.

Le vécu journalier se vit dans le ravissement. Si l’apparence a retenu l’attention ; déçus ; ‘’il’’ ou ‘’elle’’ souffrent ; ils parlent de leur conjoint avec exacerbation ; puisqu’ils ne connaissent rien de l’un de l’autre, ni la Beauté de l’Être intérieur, ni le Sublime Esprit. Quel dommage !

Trouvez le bien-aimé la bien-aimée

« Tu quitteras ton père et ta mère, tu suivras ta femme ou ton mari ». Inscription ; gravée dans le cœur de chaque être. Il/elle cherche sa tendre moitié.

Lorsque l’homme croit avoir trouvé sa correspondante, il est prêt à tout quitter pour elle. Elle-même s’opposera à sa famille à la société pour le suivre. Des rois ont abandonné leur couronne ; des princesses ont épousé des roturiers. 

Les propos antérieurs vous conviennent ? Dans ce cas ; ce n’est pas à l’extérieur que la rencontre du bien-aimé s’effectue, puisque c’est un fragment de nous-mêmes dépourvu d’enveloppe corporelle qui est notre complément. 

Une recherche intérieure permet ce mariage par la mise en place d’une consciente relation d’unité avec notre intime que j’appelle ‘’Être de Lumière’’. 

L’accouplage convoité n’est que le reflet de notre liaison avec notre propre partie divine. En apprenant à accepter chaque aspect de mes postures dans mes expérimentations, d’accueillir mes souffrances ou épreuves, d’entériner les conséquences des effets de mes pensées, j’établis intentionnellement la tendresse, la douceur et la compassion vis-à-vis de moi-même qui rayonne sur mon entourage. 

L’Amour sacré gouverne mon cœur, ma vie, je ne cherche plus ailleurs ce que je possède en moi. Je sais que je l’ai trouvé, peu importe la forme affirmée. 

Je puis vous assurer qu’à ce stade de développement spirituel, le miroir de l’Amour pour Soi s’est manifesté concrètement dans mon quotidien. Lorsque vous aurez atteint, vous aussi, cet état d’Amour Sublime dans vos profondeurs, vous le/la rencontrerez.

Inutile d’inscrire des annonces ou d’aller dans des clubs ; procédez à votre complétude Féminine Masculine dans votre cœur. 

Puissiez-vous passer toutes vos épreuves dans l’Amour ; demandez-lui d’être votre entremetteur de votre unification.

Pourquoi lui ou elle ?

Parce qu’il y a une correspondance intérieure ; une facette reconnaît la partie présentée. Lorsqu’un aspirant est en quête de Dieu ; il n’a pas conscience de s’unir à sa demie divine ; en vue de fusionner avec sa complémentarité pour devenir un Être de Lumière absolu. Tout un chacun cherche ‘’l’âme sœur’’ dans le dessein de trouver la plénitude.

Chaque moitié évolue séparément ; tout en gardant le sceau de sa complétude en ses profondeurs secrètes. Il/elle la recherche dans toutes les expérimentations de son existence.

Au début de la rencontre, la joie de l’avoir croisée l’emporte dans le bonheur du partage à deux. Puis, au bout de quelque temps ; l’espérée ne correspond pas à l’image que vous en aviez ; la déception apparaît. 

L’histoire se reproduira jusqu’à ce que l’Amour réunisse les deux quintessences. Aucun autre Être que la complémentarité ; ne peut apporter « la plénitude du deux en un ».

La-pureté-de-sa-complétude
La pureté de sa complétude

Retrouver la pureté de sa complétude

La spiritualité ; caractère de ce qui est de l’ordre de l’Esprit ; se situe au niveau de l’éternité de l’universalité ; afin d’expérimenter la dimension invisible ; il est nécessaire de transformer sa pensée. À ne pas confondre avec l’intellect cérébral ; employé dans l’actuel matériel ; il empêche l’accès aux discernements des clairvoyances permettant la transcendance ; c’est-à-dire dépasser les capacités connues de sa personnalité. C’est la raison pour laquelle la métamorphose passe obligatoirement par la Noble Pensée en union avec le Cœur. 

Essayons de la vivre intérieurement en établissant l’équilibre entre son Féminin et son Masculin. Sa subtilité se découvre en se tournant vers la plus Haute Pensée ; en transcendant le plan physique et psychologique. De ce fait, nous regagnons l’état d’être du monde spirituel que nous connaissons ; dans lequel nous évoluions avant de nous incarner. 

Tant que l’on ne rentre pas en possession de sa complétude, nous cherchons l’affection chez les autres ; nous imaginons combler le vide, le manque ou la division. Quel que soit le sentiment éprouvé ; ce n’est pas la Force Créatrice Amour ; c’est un ersatz, qui peut remplacer mais que l’on ne peut utiliser. 

Dans le futur ; la séparation des sexes n’aura plus sa raison d’être puisque l’humain retrouvera son androgynie et son aboutissant édénique. 

Développons notre absoluité dans ce juste équilibre ; il fait de nous un bâtisseur de ce monde.

Marie Pierre AUBERT 

Site: https://akashaphilosophiempa.eu

Articles dans la rubrique “l’Amour”  https://souffledelesprist.com/valentine/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.
© 2019 – Akasha MPA-Tous droits réservés

Images liées:

4 réflexions au sujet de “L’éternel Féminin Masculin”

  1. Merciiiiiiiii cela me parle tellement.
    Le chemin parfois long pour re-trouver cela.
    Merciiiii d’être là pour nous faire comprends ce principe du féminin, masculin essenciel.
    Mes pensées chaleureuses de Lyon vous accompagnent
    Chantal

    Répondre
    • Très chère Chantal,

      Cela est exact ; lorsque tu dis « le chemin est long parfois, pour re-trouver cela ».

      Nous nous sommes recouverts de nombreuses souffrances qui voilent la Beauté intérieure.

      Je suis heureuse ; car si tu as compris le Principe Féminin Masculin ; tu sauras le magnifier dans tes attitudes quotidiennes.

      Que du Bonheur d’Être à la Bonne Heure avec SOI. Magnifique.

      Tes pensées Lyonnaises fusionnent avec les Granvillaises ; fleur de la Falaise ; comme le dit la chanson.

      Coeurdialement Marie Pierre

      Répondre
  2. Merci Marie-Pierre pour ces belles newsletters ! J’apprécie ô combien, en les lisant, de m’y sentir à ma place. J’y prends un réel plaisir car elles me nourrissent. Une joie vient à moi et en moi. Instant magique où je me sens connectée à mon Etre Divin Intérieur. Et là j’arrive à me laisser porter, transporter vers cette Vérité Divine qui m’attend… avec Amour.
    Merci Jacques pour toutes ces belles photos : j’aime leur couleur, le mouvement et la belle Energie qui s’en dégagent. Mes yeux en redemandent : quel beau voyage !

    Marie-Paule

    Répondre
    • Très chère Marie Paule, tes commentaires nous ravissent le cœur ; un auteur aime lire ses lecteurs également ;

      ainsi il peut poursuivre à diffuser ses écrits ou les réajuster si nécessaire.

      Comme tu le dis si justement, cette union nous porte Haut tous ensemble ;

      continuons de l’embellir par un soutien des uns envers les autres.

      Gratitude à toi, à vous. Marie Pierre

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate