Le Souffle de l'Esprit

Le bonheur !

Le Bonheur

C’est avoir la Paix intérieure – C’est l’Amour avec un grand A – C’est le partage de sentiments entre des êtres – C’est une synthèse journalière de bien-être – C’est le contraire de la souffrance – C’est être centré en permanence dans la Lumière – C’est accéder à la Lumière – C’est l’ouverture à son Être – C’est d’être avec Soi, en harmonie, heureux chaque jour dans tout ce qui se présente.

Telles ont été les réponses données par les personnes présentes à l’atelier intitulé ”connais-toi”.

Les Maitres Akashiques : le Bonheur, c’est Être à la bonne heure avec Soi-même !

Ajustez vos montres et vous serez à la Bonne Heure avec vous-même.

Il vous appartient maintenant de définir votre programme et de vérifier si votre heure correspond à votre intériorité. Parfois, certaines heures ne sont pas compatibles entre elles et les rythmes sont différents.

Si vous imposez une heure à quelqu’un d’autre, vous le déréglez. Il est important que vous respectiez vos propres emplois du temps, ils ne sont pas forcément semblables aux autres.

Avoir trop d’exigences sur le calendrier conduit à une déstabilisation, comme vous pouvez le constater quotidiennement. Observez le nombre de personnes qui courent dans les rues, dans les métros, dans les trains ou l’avion pour ne pas rater l’heure.

L’injonction à une planification infligée par les systèmes et les pressions du retard donnent naissance au stress.

Il n’y a aucune flexibilité dans les horaires, seule la rigidité est imposée.

Si vous souhaitez être souple avec vous-même, vous devez ajuster vos heures en vous offrant plus de temps pour arriver avant l’heure et non plus tard.

D’ailleurs, vous dites bien ‘’après l’heure, ce n’est plus l’heure’’, l’application de cet adage occasionne les frustrations et les colères.

Avez-vous remarqué le nombre de choses ratées qui ne peut se faire ‘’après l’heure’’ ?

Examinez les effets engendrés dans votre intimité, lorsque ce n’est plus l’heure.

Les désagréments de l’existence de l’heure, ne sont pas vécus par les Êtes de Lumière.

Avez-vous constaté qu’à la seconde où vous êtes dans votre intériorité le temps ne subsiste plus ?

La durée s’écoule sans aucun intervalle, il vous semble rester quelques instants et lorsque vous ouvrez à nouveau les yeux, il s’est passé beaucoup de minutes.

Il y a aussi l’expression  ’’point d’heure’’ lorsque l’on met un point, il n’y a plus d’heure.

Amusez-vous à étudier et à jouer avec l’heure bonne, vous définirez ainsi ce qu’est pour vous la bonne heure — bonheur —.

Je peux vous dire à présent que la bonne heure, c’est ”Être totalement UN” et lorsque vous êtes cet Être-là, vous avez le bonheur d’Être à l’heure.

Nous avons été parfaitement à l’heure avec vous aujourd’hui, nous vous avons accompagné durant toutes ces heures. Maintenant, nous devons les clôturer, cependant, ne vous entourez pas de clôtures, car vous ne serez plus dans le bonheur.

Ne fermez rien, laissez l’espace libre de toute heure et ainsi grande sera votre heure – Grandeur —

Je vous la souhaite belle et heureuse, sa puissance vous amènera à Être ce que vous Êtes. Illimitée sera alors votre heure d’Être appelé et accompli.

Quel bonheur d’Être à l’heure dans cette ampleur, comme je le fus avec vous durant cette journée remplie d’heures !

Izéa  – est une petite fée, qui vient régulièrement nous rendre visite —.

Nous n’avons pas d’heure non plus.

Nous accomplissons notre service sans horaire, on ne court pas après les heures parce que l’on ne sait pas ce que c’est !

Nous sommes étonnés de vous voir courser les instants.

Nous n’attrapons pas les moments, car notre but c’est d’aimer la Nature.

Aujourd’hui pour vous faire plaisir, nous vous avons cueilli quelques bouquets, mais pas d’heures, c’est bizarre vos heures !

On vous regarde les poursuivre, cela ne nous incite pas à en avoir.

À chacun de vous, nous allons présenter une fleur qui n’a pas d’heure, celle que nous pouvons vous offrir pour vous rappeler la bonne heure, c’est la marguerite.

Vous connaissez le jeu : je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie et pas du tout, en ôtant ses pétales.

Le ”pas du tout” n’a aucune existence chez nous, parce que nous aimons tout. Laissez le dernier pétale, surtout si ce n’est pas du tout.

Avez-vous constaté que si vous ne l’arrachez pas, vous avez le cœur de la marguerite avec un pétale ?

Voici mon cadeau le « Cœur du UN » je le remets à chacun de vous.

Savez-vous ce que nous faisons ? Nous utilisons le cœur avec son pétale, comme un petit chapeau.

Lorsque nous nous mettons « le Cœur–Un », cela fait une coiffe avec une plume, c’est joli !

Soyez beaux avec vos petits chapeaux à plume, je vous embrasse et n’oubliez pas de me faire des bisous tous les matins.

Paroles reçues de l’AKASHA par Marie Pierre AUBERT

Site: http://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

© 2016 – 2017, akasha. MPA. All rights reserved.

Images liées:

1 thought on “Le bonheur !

  1. Même si j’ai assisté à cet atelier, c’est toujours un bonheur de s’y replonger et de se remémorer ces paroles de sagesse. Oui le temps est fluide et souple quand on se connecte en soi, c’est quelque chose d’unique à découvrir quand on a la chance d’étudier cet enseignement de la nature et des Maîtres ascensionnés…du ” UN”.
    Belle journée à vous tous!
    Fleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
+1
Partagez
Partagez
Tweetez
%d blogueurs aiment cette page :