Le Souffle de l'Esprit

La Vie de l’Énergie Lumière

227
La vie de l'Énergie Lumière
La vie de l’Énergie Lumière

La Vie de l’Énergie Lumière

. Parfois, il se peut que tu n’affectionnes pas un portait, qu’il ne te plait pas ; que cela ne tienne, la Vie modifie son image pour te présenter une facette que tu estimeras mieux. Elle n’est ni avare d’attitudes ni ne s’offusque d’offrir d’inhabituelles apparences « tout lui va si bien ! » Elle troque un costume pour en revêtir un autre, intérieurement elle sait qu’elle est toujours la même ; sauf toi.

Tu crois en une nouvelle Vie dès lors que son trait change ; tu saisis sa tournure pour vérité bien qu’elle ne soit qu’illusion. Elle s’amuse avec toi au chat et à la souris, tantôt minet ou rongeur c’est le jeu qui compte. Lorsque l’on prend du bon temps ; c’est de bien s’égayer, quel que soit le divertissement,  peu importe la distraction ; c’est agréable d’être ensemble pour partager les rires sauf les grincheux qui sont des mauvais joueurs. La Vie ne tient pas compte de leurs revendications ni de leurs désarrois ». 

Les rôles de faux-semblants

« Aux grogneurs d’appréhender que ce n’est qu’un ravissement et non ‘’de se prendre au sérieux’’ ou de provoquer des drames. Sa légèreté lui offre une indépendance libre à tous les égards ; tout lui appartient, ne s’empare de rien, va de l’un à l’autre sans s’attacher, se donne à tout le monde. Éthérée, fluide ; personne ne peut l’attraper ni la saisir, elle s’échappe, revient, repart dans la joie de l’air ; un temps pour tout se faufile d’un bout à l’autre. Épanouie, plein de gaité, triste, maussade, coléreuse, houleuse, elle prend les aspects que l’on veut bien lui infliger ; s’adapte à tout et à tous.

En son for intérieur, elle a conscience qu’elle n’est pas ces représentations, se plie aux exigences des uns des autres humblement ; sachant que ce n’est que le rôle d’un instant pour plaire à son auteur, qui, lasser de prêter vie à un personnage en changera bientôt. Elle attend patiente dans le costume de mise en scène qui ne lui sied pas ; petit ou trop grand, c’est difficile de trouver sa taille ; quelque chose ne va pas et provoque le dandinement. 

Cela la fait rire d’interpréter les jeux d’acteur qui ne durent qu’un bref moment. Elle possède l’érudition, la vraie Vie n’est pas celle des théâtreux ; ils ne la connaissent guère et ne s’attardent pas en elle, de ce fait, il est aisé de s’en échapper, de les laisser tous penauds. Ils n’expliquent pas ce qui leur arrive quand elle se retire. À l’instant où la Vie n’est plus en eux ; ils considèrent son inspiration, ils ne l’avaient ni vue ni perçue sous ses diverses apparences. Qu’importe ! Il y a tant de conversions pour comprendre, si ce n’est avec celles-ci ils reviendront pour éprouver différentes conceptions nouvelles ». 

L’humain s’interroge 

Lhumain-sinterroge
L’humain s’interroge

« Pour obtenir des renseignements sur l’interruption des lendemains. La signification n’est pas la même pour tout le monde. Clarifions, qu’est-ce que la mort ? Dans sa définition la plus simple, c’est l’arrêt de la Vie qui ne s’exprime plus dans le corps physique de l’être humain. Il y a diminution de l’énergie vitale qui s’éteint ou plutôt elle cesse d’alimenter ledit corps matériel. Ce processus est identique pour l’ensemble des créations ; le potentiel énergétique perd progressivement de sa vitalité jusqu’à interrompre sa circulation ; ce qui représente une absence d’existence ; à vos yeux « la mort ».

Levons l’ambiguïté  

« Qu’est-ce que la Vie, si l’on souhaite comprendre ce qu’est la mort ? La Présence Est Énergie ; sa capacité met en mouvement les cellules inventées qui évoluent dans l’espace temporel et dans l’étendue indéfinie immatérielle. L’existence est une manifestation du créé à partir du non créé « Un/Une » ; des vibrations activent les molécules de la construction qui prennent forme sous des apparences diverses, variées extériorisées dans le terrestre et le méconnaissable sous d’étranges aspects qui seront découverts au fil du temps. L’Énergie se traduit par une intense clarté ”Lumière” ; sa Puissance est telle qu’elle vitalise les physionomies de substances.

La Lumière Est la Vie, la Vie Est la Lumière d’expression du plus subtil au plus dense ; à la fois visible/invisible, saisissable/insaisissable. C’est bien là l’inexplicable définition de la Création. Pour en percevoir le sens – l’Essence –, qui est volatile, indétectable, impalpable d’où la difficulté d’élucider l’inobservable à l’œil nu ! Lorsque l’Énergie-Lumière-Essence-UN/UNE se retire de l’habitacle ; elle n’anime plus la forme qui fut sa résidence pendant des années, des mois, des jours. Sa durée d’expression est différente et ne bénéficie pas d’égale période d’activité. Des insectes éphémères vivent quelques heures, des années pour les végétaux ou animaux, des siècles pour les minéraux seuls les univers sont dans l’infini des temps aux yeux du terrien ».

Matérialisation-de-lénergie
Matérialisation de l’énergie

Matérialisation de l’Énergie

« Si vous envisagez que cette « Essence-Énergie-Lumière-Vie » Est la matérialisation du Divin Créateur Céleste ; vous savez que l’Essence ne s’arrête pas dans les formes figurées sur Terre. Elle n’a pas vocation à rester indéfiniment dans ce règne d’expression ; son aptitude est autre ; se manifester dans divers espaces de concrétisation de réalité. Seul, l’habitacle utilisé se désagrège et redevient ce qu’il était avant d’apparaitre, des molécules. Sa nouvelle existence se personnifie à nouveau sur des diversités de plans, de galaxies, d’allures. Rien n’est perdu ni détruit ; l’Esprit ne peut être anéanti ou disparaitre du fait qu’il Est la Vie de la globalité des Œuvres. Il convient de garder en mémoire que quoi que ce soit ne meurt, tout se transforme sous des apparences différentes, dans de distinctes formes.

L’Essence Est la même pour l’absoluité, vous ne la voyez pas, ne la saisissez pas, vous la ressentez par ses vibrations, multitude de petites cellules qui se déplace avec un mouvement de va-et-vient très rapide. Vous percevez l’oscillation de la Vie, contraire à la mort qui est l’extinction pulsatoire dans un habitacle ; cette absence de fluctuations n’est pas pour autant inexistante, elle a quitté un endroit pour aller dans un autre état. Elle rejoint son Appartenance, sa Lumière après avoir incarné ce qui lui était nécessaire durant un temps donné. 

Pouvez-vous accepter la définition : vous êtes des « Lumières d’expression de Vie » dans un corps de matière dense, dit physique ; vous n’êtes pas que l’enveloppe palpable, vous êtes autre chose qu’une anatomie qui s’exprime et habite sur la Terre ».

Interruption volontaire de l’Essence-Lumière

« Beaucoup d’entre vous ne perçoivent pas l’existence sous cette vision qui est jugée éprouvante dans des souffrances insupportables, détestables, invivables. Des personnes choisissent de ne pas « la garder en elles, de la retirer afin de ne plus l’exprimer ». Nombre d’individus traduisent ce geste par une offense à la Vie, les condamnent, les excluent de leur organisation ; d’autres, plus tolérants, acceptent l’affliction désespérée sans recours.

Qu’en est-il exactement ? Chacun a le choix de sélectionner des possibilités d’expressions qui conviennent ou non ; de prendre le parti de faire ou ne pas faire. La Vie-Énergie-Lumière est libre d’emprise, d’enfermement, elle se diffuse au gré de mouvements ou de présentations ; elle n’est pas à rejeter et sera admise dans ses différents traits. À certains moments, l’adoption n’est pas envisageable, n’a donc pas de visage, de conséquence, le dessein est supprimé. Est-ce une préférence inconsciente ou bien un défi voir un renoncement à s’exprimer, à accomplir ses ambitions ? Possible, cette action peut être comprise de la part de tous ; nul reproche n’est à susciter, à commenter ou à penser. Aucun humain ne peut énoncer s’il n’a pas à faire ou n’a déjà fait cette option ; vivre à sa façon, à sa manière avec ses espérances ». 

La Transfiguration 

La-transfiguration
La transfiguration

« La prochaine fois, démasqueront-ils ce qu’Est la Vie lorsqu’ils la croiseront à sa sortie ? Poursuivant son chemin de joies, elle viendra vers ceux/celles qui veulent la vivre, la découvrir dans sa Lumière, sa Beauté, son Amour. Elle leur a tout montré d’elle, ils ont retenu ce qui n’était pas elle, ils ont rejeté la Magnificence, la Pureté, le Rayonnement, le Bonheur pour ne garder que le mal qui entraine des souffrances, qui ne sont pas siennes. Elle leur a dit, ils n’ont pas entendu et n’ont conservé que les chimères pour en prendre soin, qui sont leur préférence.

Ils les choisissent par rapport à elle qui Est la Transfiguration. Un jour, ils comprendront ce qu’est la Vie, celle qui génère la béatitude de la Joie en se diffusant à l’autre continuellement ; c’est l’eau qui coule sans discontinuer, sans retenue, semblable à la Source qui vous traverse et à laquelle vous pouvez vous désaltérer en permanence. 

L’origine de l’incontestabilité réside en vous. Ce Principe Céleste vous consacre son image ; se manifeste à votre insu et s’insinue partout en tout lieu, en toute Âme, d’ici ou d’ailleurs. La Vie sans fin n’en finit pas d’expérimenter ; elle a tant à vivre dans la continuité du changement. C’est le Souffle de l’Esprit éternel » . 

Célébration « des Tous Saints »

Célébration-de-tous-les-saints
Célébration de tous les saints

L’addition des existences vous apprend ce qu’Est la Vie, ce que vous Êtes, ce que vous serez. C’est ainsi que vous devenez ‘’sain, éclairé, réfléchi, sage’’. Certaines organisations éprouvent le besoin de sanctifier une personne au regard de son comportement terrestre ; cette certification sélective n’épouse pas l’unification de l’ensemble. Nulle création ne peut être séparée de l’œuvre générale, aussi le public souffre de cette exclusion qui n’est pas Céleste. Dans le monde des morts, toutes les âmes sont reconnues « saintes » qu’elles soient ou non canonisées. Vous n’aurez aucune difficulté à appréhender cette vérité à la suite des propos tenus précédemment dans l’exposé de la Vie de l’Énergie-Lumière. 

La Toussaint ainsi nommée est en effet la fête de tous les individus qui ont rejoint l’Esprit-Saint, puisqu’ils sont tous des saints en puissance et en devenir. Dans le monde des disparus, c’est la continuité du vivant, c’est la persistance de l’Essence sous un autre aspect. Les ‘’survivants’’ apprennent à reconnaitre les distorsions, les méandres qu’ils ont explorés, parcourus en croyant que c’était la Réalité. Ils s’instruisent à ne pas diversifier, dénaturer, séparer, diviser ; ils découvrent ce que veut dire l’Union, l’Unification, l’Unité en inculquant la fusion des contraires afin de devenir homogènes, cohérents ce qui les conduit à l’harmonie de l’équilibre. 

Tout comme nous, ils continuent ‘’l’apprenti Sage’’ de ce qu’ils doivent Être en vue d’une nouvelle incarnation sur la Terre. Cette roue de corporification que nous sommes amenés à substantialiser afin d’épurer, d’affiner, d’assainir, de sublimer tout ce qui pas de notre Origine Divine. C’est ce que nous entreprenons aussi bien dans nos personnifications terriennes ou abstraites. Nous sommes indissociables, nos défunts d’un côté, nous de l’autre seul le voile de la visibilité exerce le rôle séparatiste de l’Union des sphères cosmiques.

Les Tenants et  les aboutissants

Essence-Lumière
Essence Lumière

La philosophie exposée est l’enseignement reçu par les Maitres Akashiques, elle n’est pas une invitation à se rallier à un ‘’seul panache blanc’’, elle est divulguée de telle manière que chacun puisse « se relier à ses propres plumes » pour les présenter au regard de l’ensemble. Ces compositions hautes en couleur en valeur donnent l’espoir, l’envie de participer à cette Création Céleste, dans le respect de sa propre Beauté. 

L’étude métaphysique autorise le basculement vers l’Origine Divine dont nous sommes issus sans exception. Notre Sainteté légitime la reconnexion aux aspects Nobles des vertus spirituelles de Sérénité et de Pacification ipso facto justifie de quitter le monde de la dualité séparative, provoquant traumatismes et souffrances. Si nous comprenons l’impact de nos comportements qui s’inscrivent dans les annales akashiques ainsi que sur les grilles terriennes et cosmiques, nous optons pour une responsabilité qui annule l’asservissement permettant une libération ascensionnelle Christique. 

Cette maturité nous conduit vers notre propre Maitrise. 

Je vous souhaite de très belles célébrations avec vos chers disparus du visible.

Marie Pierre AUBERT 

Site : https://akashaphilosophiempa.eu

Articles dans la rubrique ” Invisible”https://souffledelesprist.com/la-fete-des-invisibles/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

© 2018 – Akasha MPA-Tous droits réservés

Images liées:

Les révélations de l’Énergie Lumière : « la Vie se révèle au fur et à mesure ; c’est son secret ; la vivre, c’est la connaitre ; elle s’épanouit au fur et à mesure d’aspirations, de passions. Chacun découvre ce qu’elle lui destine avec ses mille visages, mille reflets différents, pas un ne se ressemble. De plus, lorsqu’un aspect vient à toi il t’entraine dans de joyeuses explorations appréciées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate
Partagez24
Enregistrer2
Tweetez1
Partagez
+1
27 Partages
%d blogueurs aiment cette page :