Le Souffle de l'Esprit

La Conscience concept abstrait !

220
conscience-universelle
Conscience-universelle

La Conscience concept abstrait !

La conscience apparaît à chaque instant dans le journalier ; au moment exact où fusionnent les perceptions de réflexion sensible des cinq sens principaux s’unissant avec l’Esprit qui ; anime le mouvement de tout vivant. Dès lors ; nous acquérons la clairvoyance de nos comportements en fonction de nos propres valeurs. En conséquence ; nous avons l’entendement de notre personnalité, de celle des autres, de la vision du monde, des univers qui se situent hors de nous-mêmes, sans s’assimiler à ce qui est vu.  

La Conscience devient l’aperception par un individu de ce qui se passe à l’extérieur.

Afin d’être dans sa complétude, l’étude de compréhension sera affinée par la lucidité, ce qui permettra une extension de Conscience englobant les indications ou informations de la multiplicité d’expressions. 

Nos expériences offrent les réalités matérielles ; influencées par les sentiments, les opinions ou les intérêts. Nos essais ne sont ni neutres ni impartiaux. De sorte qu’ils engendrent des oppositions, des rejets, des distorsions, des ressentiments. Nos comportements discriminatoires sont à l’opposé de la Sérénité pacifique.

 

Outil idéal de l’Évolution  

En l’absence de la Conscience, les épreuves perdurent. Ses champs, ses influences sont abordés à travers la psychologie métaphysique ; l’étude des connaissances, des conduites sociales, des organisations sociétales, des processus mentaux, l’analyse des manières de penser, de sentir, d’agir, de s’auto définir. 

outil-de-levolution
Outil de l’évolution

L’application des conceptions conscientes ou non s’emploie dans les domaines de la physique, de l’intellectuel, de l’intuition ou de la quantique cosmique. En remarquant l’observé, le réfléchi, l’analysé des valeurs, nous examinons leurs influences dans les épreuves par une étude critique libératrice à travers le sensible qui permet le choix « suprême de la Maitrise de Soi ». 

Le monde nouveau est enfanté par les personnes conscientes de leur appartenance lumineuse. Dans nos mémoires akashiques, les destructions pèsent lourdement dans le cœur ; leurs déchirements traumatiques produisent au niveau de l’intériorité une confusion spirituelle dans la conscience de l’humanité. En raison de l’intensité de ces douleurs, nombreux ont été les individus qui ont fermé la spiritualité de l’érudition Divine. 

Trois facettes de la Conscience

Il existe plusieurs manières de conscientisation, l’individuelle, la collective humanoïde, l’universelle ; perçues ou ignorées ; la plupart du temps, elles sont méconnues. 

La Conscience individuelle, comme son appellation l’indique concerne notre personnalité propre ; elle n’appartient qu’à un seul « moi ». Cette entité ;  complexe ; ignore sa totale constitution et ne retient que la tridimensionnalité dans laquelle elle évolue. 

La Conscience collective de l’humanité est le rassemblement des pensées des 7 milliards de citoyens composant le groupe social. La compilation d’égrégores inconscients influence les comportements individuels. La focalisation de réflexions se regroupe dans les mêmes couleurs qu’elles soient bienveillantes ou malveillantes.

Les émotions activent les atomes de nos cellules ; sans le savoir, nous nous connectons sur les panels vibratoires de tonalités émises. Les égrégores sont des entités vivantes, leurs empreintes énergétiques sont les représentations de nos croyances, de nos conditionnements, de nos inspirations, d’événements mondiaux qui provoquent des émois. La matérialité physique quotidienne et le monde des pensées humaines sont intimement liés dans cette relation.

La Conscience universaliste. Élargissons notre regard en examinant la Terre que peuvent décrire les scientifiques qui explorent ses mouvements ainsi que ceux des planètes avoisinantes des autres galaxies. Ils produisent des hypothèses vérifiées conduisant à la conscience universelle matérielle. Nous pouvons certifier « nous ne sommes pas seuls dans les espaces étoilés ». 

Concentrons-nous sur les correspondances journalières

physique-conscience
Physique-conscience

La Conscience Physique 

Les fonctions vitales du corps s’enclenchent à notre insu, indépendamment de notre attention comme les battements du cœur, la digestion… 

Nous sommes inconscients des programmations et de l’exécution du grand contrôleur et régulateur de nos actions biologiques corporelles. Par contre ; notre chair nous fait mal lors de blessures, de cassures ou de palpitations cardiaques ; nous percevons son existence.

Faisons un comparatif avec la Terre, nous sommes insensibles à ces mouvements, hormis lors de marées, de séismes ou d’incendies. Notre conscience a un développé minime en ce qui concerne sa présence et la globalité qui nous entoure. Nous apprécions les rayons du Soleil, la Lune ou les étoiles. Nous ne prenons pas leur existence en déférence, sauf manifestation de leur part. Il est extrêmement difficile pour l’ensemble de la population de considérer les astres comme des êtres vivants. La différence de leur corporalité d’avec la nôtre n’engendre pas l’aperception d’une même origine. 

La Conscience intellectuelle ou mentale 

Les Maitres-Enseignements écrivent dans mon livre le Sillon de Lumière.

« Il n’est pas facile pour la majorité d’entre vous de faire la différence entre le mental et la personnalité, les deux se rapprochant dans votre manière de fonctionner. Le mental favorise la construction des arguments et ces derniers représentent votre originalité. Voyez l’étrangeté de la difficulté, aussi pour défaire cet imbroglio, il est nécessaire que les faits vous apparaissent clairs, distincts. 

Le mental est un processus qui contribue à cerner les pensées qui viennent à l’Esprit, il ne forme pas de réflexions, il classifie, distribue, archive et jette au rebut certaines informations qui vous sont révélées. Il est l’ordinateur à votre service. 

À vous de lui installer les logiciels qui vous correspondent et de déprogrammer ceux qu’il a imposés par assurer l’entière gestion. 

Le mental est l’outil dont vous ne maîtrisez absolument pas les connexions…

Eveil-de-la-conscience
Eveil de la conscience

Son grand plaisir « Être le Maître des Jeux du Je »…

La Maîtrise s’obtient par l’étude des différentes apparitions conscientes, elles sont spontanées, réfléchies, analysées, observées. La spontanée présente une impression ou ressenti sans analyse ni observation ; elle est automatique. J’ai peur ; de quoi ? Je ne sais pas… La pensée réfléchie, analysée, observée revient sur les impressions de la spontanée. Je crains la mort, j’ai la phobie des serpents ou j’ai conscience du goût délicieux de la tarte au citron. C’est par la réflexion que je réalise qu’elle a de la meringue ; produits de Mère Nature (blé, œuf, citron…). 

Lorsque l’observation est étudiée en détail apparaissent différentes aperceptions vis-à-vis du collectif ou de soi-même.

La Conscience sociétale ; morale des mœurs

Elle désigne la somme des règles, de préceptes d’obligations ou d’interdictions relatifs aux usages d’une société. La morale humaine s’intéresse à la question du bien/mal dont les valeurs sont le vrai/faux ;  du droit le juste/l’injuste ;  de l’art du beau/laid et de l’économie de l’utile/l’inutile.

D’après ces convenances, l’éthique de vie fixe les principes d’actions de devoirs envers le citoyen et l’ensemble de la collectivité, avec des us et coutumes comme la tradition ou des idéaux plus élevés tels la Paix, l’Harmonie ou les Dieux. Ces énoncés définissent ce qu’il faut faire ;  et comment agir. 

En influence, je me conforme aux règles sociétales qui sont établies pour le bien de la communauté, respecte le stop sur la route , ne lèse pas l’autre dans la manipulation afin d’obtenir de lui,  fais le tri sélectif pour la planète ; prenant en considération ses compositions minérale, végétale ou animale.

La Conscience de souffrances ou d’épreuves

Je deviens malheureuse dans les adversités, les deuils, les échecs. Je reconnais mes limites, mes émotions, mes blessures, mes comportements instinctifs ou automatiques vis-à-vis de moi-même et de l’ensemble. En me portant préjudice, je fais du tort à la globalité terrestre et universelle (mémoires akashiques enregistrées dans les grilles de la Terre). 

La Conscience des douleurs entraîne deux positions, celle de victime ou d’apprenti à devenir Sage. 

La Source déclare 

« Regardez les afflictions, elles ne sont qu’un moyen pour parvenir à l’authenticité d’Être. Elles sont vécues avec l’espoir d’être acceptées tel qu’elles se présentent. Elles s’extériorisent afin d’engager un dialogue de connaissance, du seul fait qu’elles ne sont qu’une manifestation du déchirement de la déconnexion originelle. L’humain lorsqu’il vient s’incarner sur la Terre fait l’expérience de la séparation, des oppositions. 

Si vous concédez que l’ombre fasse partie de la lumière, qu’elles sont les deux expressions d’une même énergie, si vous tolérez leurs contrastes dans leur oscillation, vous obtenez l’équilibre si délicat à maintenir qu’est le mouvement imperceptible et fluide de la Vie. C’est le challenge à rétablir pour admettre et prendre en considération vos contradictions et désigner ce qui est le mieux, afin d’élire ce qui convient et d’adopter ce qui est souhaitable de vivre, la Joie ou la plainte, la reconnaissance ou la récrimination. 

la-sagesse-de-lesprit
la sagesse de l’esprit

Les souffrances sont un chemin d’élévation de votre Conscience, pour la seule raison que la scission que vous vivez n’est pas réelle, elle vous fut enseignée, c’est erroné étant entendu que vous faites partie de la globalité. Vous n’avez jamais été séparé ou disjoint ; sauf, si vous l’avez accepté dans vos pensées. Vous avez donc autorisé cette décomposition qui n’existe pas, à vous d’effacer cette ineptie ». 

(extrais de mon livre le Sillon de Lumière)

La Conscience d’étude critique se réalise à l’aide de la Sagesse de l’Esprit. 

Elle permet de discerner les subtilités avec Justesse, bon sens et lucidité. Le jugement d’une sentence ou d’une appréciation désobligeante n’est pas nécessaire. L’ESPRIT ne redresse pas les torts, sa Bienveillance est dépourvue de conditions ou d’exigences. Cette investigation intelligente déclenche deux autres facettes : la libératrice et la responsable.

La Conscience salvatrice, j’apprends à me connaître 

Je ne suis ni mes blessures ni mes traits de caractère. Je modifie mes comportements en choisissant mes options. Qu’est-ce que je veux vivre ou ne plus éprouver ? Je ne souhaite plus être une victime ou je continue de subir les préjudices des conduites d’autrui en restant bloqué dans la sphère humanoïde. 

Je prends en considération les traits d’expressions. Ils voguent en permanence sur la peur, le mensonge, l’orgueil, l’avidité et le sexe.

L’apeurement ; émotion pénible ; assez violente, qui naît de la prise de conscience d’un danger, d’une menace qui me saisit dans la situation de maladie, de transport d’avion, de parler en public, de l’inconnu, d’annoncer, de faire, de déranger, de déplaire, du regard de l’autre, peur de perdre la face, d’être rejeté, incompris, jugé, battu…

Le mensonge ; action de mentir, de feinter ;  qui sert à mystifier, à tromper, à abuser par des vantardises ;  ou utilisation de la perfidie fallacieuse, par l’égarement d’une théorie dite spécieuse qui est sans valeur malgré son apparence séduisante. 

Le simulacre est employé pour exister, car si l’on savait à quel point je suis minable, on me dédaignerait. Il aide également à se montrer aimable pour avoir un retour. Dans le prononcé qui n’est pas en adéquation avec la pensée ; exemple, je suis allée à… pour faire… ce qui est faux. Tu souhaites une épouse docile, caressante, travailleuse, je suis tout cela, je te l’exhibe…

L’orgueil ; opinion très avantageuse de sa propre valeur, cela entraîne de la vanité, de la complaisance, de la supériorité, de la prétention, de la superbe, de l’importance, de la mégalomanie, de la désinvolture…

L’avidité ; désir ardent sans modération de la cupidité, de la possessivité, de la mesquinerie, de la vilenie. Manger démesurément pour calmer son émotionnel qui s’agite, un besoin d’apaiser le système nerveux. Une nécessité d’acquérir des connaissances dans tous les registres ou bien de détenir des objets, des biens, des vêtements, des bijoux, une revendication de reconnaissance.

Le sexe ; pratiques liées aux bas instincts qui s’expriment en des colères, des exigences, dans la perversité, dans les débordements…

J’étudie mes comportements  

Ils peuvent être intimidateur, interrogateur, indifférent ou passif, plaintif ou victime.

Ces agissements sont calqués sur les conduites et les mœurs de mon entourage. Ils sont le modèle qui m’est offert dans la vie quotidienne dès mon enfance. Ces personnalités ne sont ni équilibrées ni harmonieuses puisqu’elles découlent d’une non-guérison de blessures vécues depuis la naissance terrestre. 

source-spirituelle
source-spirituelle

J’approfondis les troubles de mon émotivité 

Ceux de la trahison, du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de l’injustice. 

Chaque humanoïde vit en permanence avec ces composantes connues ou ignorées. Si elles perdurent dans l’inconscience, elles ne peuvent se modifier. De ce fait, je persiste à subsister dans la dualité ; de ce qui est double en moi en maintenant la coexistence de deux forces énergétiques différentes, la Lumière ou l’obscur.

La Conscience responsable  

Un pas vers la Liberté d’Être s’obtient en faisant une analyse sur les vécus des expériences quotidiennes. Quels sont les inconvénients ou avantages que j’en retire ? Cela me permet-il de grandir, d’évoluer ou bien de me sentir mal à l’aise ou déprimé ? 

Intellectuellement ou mentalement nous savons répondre à ce questionnement qui nous autorise à opter pour un cheminement spirituel ou non. 

Aidés par les effluves de la Conscience galactique, nous pouvons entreprendre la Conscience Universaliste.

Marie Pierre AUBERT 

Dans le prochain article j’évoquerai la Conscience du Soi, intuitive, inspirée, lumineuse et la Conscience Suprême. 

Je vous souhaite un épanouissement de Conscience pour cette rentrée.

Site: https://akashaphilosophiempa.eu

Articles dans la rubrique “Spirituelle” https://souffledelesprist.com/soyez-lamour-dans-lapparition-spirituelle/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

© 2018 – Akasha MPA-All rights reserved

Images liées:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate
+1
Partagez
Partagez26
Tweetez
Email
26 Partages
%d blogueurs aiment cette page :