L’Honnêteté une des Vertus de la Conscience

LHonnetete-une-des-Vertus-de-la-Conscience
L’Honnêteté une des Vertus de la Conscience

L’Honnêteté, une des Vertus de la Conscience. Nous aimons la question posée. Qu’est-ce que l’honnêteté ? En réitérant les propos que nous avons déjà énoncés à maintes reprises. Nous, les Êtres Divins, faisons office de « vieillards rabâcheurs » (sourires).

Toute difficulté d’incompréhension se situe dans vos intériorités. Vu que vous ne procédez pas à l’analyse ou à l’observation des confusions. Afin de réduire l’inaptitude, pratiquez la modification indispensable au changement. Pour ce faire, il suffit d’accomplir le travail profond avec l’étude de l’Esprit que Je Suis. Sans cette conscientisation qui acquiert les informations subtiles, la Sagesse se traite avec indifférence. 

En n’observant pas les lois divines, vous facilitez la continuité de l’inconvénient qui perdure dans le temps.

Avant de poursuivre l’audition des Maitres Akashiques.

J’aborde la définition que nous avons de l’honnêteté

Elle se présente sous plusieurs facettes : intégrité, droiture, grandeur, valeur, vertueuse, respectueuse, digne. Nos dictionnaires déterminent la dignité comme un sentiment de respect. État affectif que l’on doit à soi-même c’est-à-dire à l’incarnation de l’individualité humaine. Au respect s’ajoute la valeur que l’on a de sa personne. Ces deux aspects composent la grandeur morale de Soi et des autres. Les deux faces ”respect-valeur” permettent de définir l’importance ou l’intérêt envers une personne ainsi qu’à l’égard des institutions sociales.

Si nous avons bien compris la signification du ”respect-valeur” attribué à soi-même et à l’entourage extérieur. Nous détenons une moralité irréprochable, ainsi qu’une probité ! C’est-à-dire une attitude qui examine les principes de droiture, d’équité, d’intégrité digne de confiance. Le respect des valeurs génère l’Honneur d’Être Soi. 

Dans cette observance, l’individu se conforme aux règles d’honnêteté qu’une personne doit posséder. En pratiquant l’honneur, il maintient l’estime de lui-même et agit de manière à garder sa bonne réputation. Développant les qualités de courage, de force de caractère, de volonté devant les souffrances il conserve ses capacités de maitrise. Compte tenu de cela, il peut donc se tirer de mauvais pas de bien des situations en tout bien tout honneur. 

Estimé, apprécié, honoré, l’humain continuera de faire honneur à sa signature, à sa parole, à ses engagements

En appliquant dans le quotidien ces vertus, nous érigeons une Noble société

Les Vertus, du latin virtus, sont les qualités qu’un individu doit posséder. Afin de faire le bien pour la globalité. La grandeur d’âme est une spécificité de générosité. Elle pousse le terrien à sacrifier son intérêt individuel. Ensuite à se dévouer, à se montrer bienveillant, indulgent, charitable envers lui-même et son entourage

Le respect est un sentiment de déférence envers autrui

Le-respect
Le respect

Il accorde une considération admirative à une personne. Aussi bien à une institution représentant une valeur morale, sociale ou spirituelle. 

L’hommage se fera dans une préoccupation à ne pas porter préjudice. La vénération s’institue envers le Sacré, analogue à la Divinité, ainsi qu’à la mémoire d’Êtres décédés.

Quant’à l’appréciation. Elle démontre son estime envers quelqu’un en raison de sa supériorité, de son âge ou de son mérite. Comme le respect aux parents ou traiter avec égard les personnes âgées.

La tenue consiste à ne pas porter atteinte à l’entourage. C’est-à-dire respecter la loi, le bien d’autrui, le travail, les philosophies. De façon que les hommages ou civilités envers les tiers présentent les considérations. Dès lors, ils assurent les bienséances de conduite. Qu’il convient d’adopter pour se conformer aux usages de courtoisie ou d’éducation de savoir-vivre.

Manifester de l’attention envers son individualité, sa dignité, sa situation sociale, révèle la conscience acquise dans les attitudes. De même que dans le prononcé du langage au quotidien. Si cette posture s’accomplit à l’égard de soi-même. Il n’y a aucune difficulté à l’expanser à l’entourage.

L’Homme attribue la plus grande valeur à tout ce qui flatte sa vanité

Dans notre actualité terrienne, la valeur s’alloue aux objets désirés, échangés, vendus ou achetés en un coût évalué. L’appréciabilité peut-être une estime sentimentale. Dans ce cas, elle devient l’importance d’attachement à des personnes, des souvenirs ou des biens.

C’est également les principes idéaux qui servent de référence aux membres d’une communauté. En d’autres termes, l’échelle des valeurs sociales, morales, spirituelles. 

Avez-vous conscience de votre ennoblissement ? 

Pour ma part, je vous considère à votre juste appréciation en fonction des qualités que vous démontrez. De conséquence, vous méritez mon respect et mon admiration d’Être ce que vous Êtes.

Le-monde-des-contraires
Le monde des contraires

La moralité irréprochable, qualité essentielle à acquérir

La Droiture concerne les modes d’existence d’une société, d’un groupe. Ces dernières se composent de coutumes, de conditionnements éducatifs, d’habitudes, de règles de vie. Des lois sociales s’établissent afin de permettre à chacun de mettre en pratique dans le quotidien des attitudes exemplaires. Aussi bien que des devoirs d’éthique ou de codes de convenances d’usage. La transgression de ces obligations provoque la malhonnêteté, la déloyauté, l’impolitesse et le mensonge. 

C’est l’abolition de la rectitude. C’est-à-dire vivre en conformité à la règle de Maât égyptienne. Selon les principes de pureté morale et de l’ordre juridique établi dans l’équité. Cette déviance est contraire à la norme universelle. En s’éloignant des sentiers vertueux, le mensonge vient inexorablement se présenter sous diverses facettes. Il sert à mystifier autrui, à tromper l’autre, à abuser par des vanités. En utilisant la perfidie, il emploie le simulacre pour exister. De plus, il aide également à se montrer aimable pour avoir un retour. 

Son prononcé n’est pas en adéquation avec la pensée. Il s’effectue par peur ou par projection d’une image valorisée qui ne veut pas perdre la face. L’absence de loyauté s’établit vis-à-vis d’individu que l’on craint.

Ces moyens se déploient pour en faire mauvais usage. Le mensonge pieux se fait avec de bonnes intentions. L’officieux se dit pour rendre service. Quant’à l’innocent, il s’énonce par plaisanterie. Pour ce qui est de l’omission, elle peut être à la fois souhaitée ou non. Quelle que soit sa qualification, la fausseté trompe l’entourage par sa déloyauté volontaire. La tromperie s’inscrit énergétiquement dans le cristal individuel. Tôt ou tard, ses effets resurgissent dans l’existence journalière. Au grand étonnement de l’individu !

Le déshonneur de l’honnêteté

À l’instant où l’on comprend que le mensonge est la cause principale de l’avilissement de l’Essence Céleste. Sans délai, l’on décide de rétablir la véracité. Voyez-vous la seule chose qui soit vraie et ne peut vivre que de vérité ? C’est notre Essence-Energie Lumière, notre Déité profonde. 

L’étude spirituelle de la voie intime de l’Esprit se doit d’être dans la sincérité et la clarté. Soyons des chercheurs sages. À tel point que nous pourrons accéder au monde divinisé, celui de l’Unique qui Est éternel.  

L’honnêteté implique d’accepter et de transformer les aspects difformes que l’on identifie en soi. Beaucoup de temps sera nécessaire à la modification. Néanmois, plus on cultive la droiture, plus le travail devient facile. La bonne foi nous permet d’avancer très vite, du seul fait que toutes les expressions s’enchevêtrent. Bien souvent, cet emmêlé d’impressions nous empêche d’être libres de conséquences. Défaire les nœuds serrés provoque un malaise intérieur. Entourons les difficultés d’une douce Lumière. En effet, peu à peu, les superpositions se délieront et la douleur disparaitra.

La Droiture Divine, les Maitres Akashiques nous disent

Les-Maitres-Akashiques
Les Maitres Akashiques

Étudions l’honnêteté. Qu’est-ce à dire « d’être honnête » vis-à-vis de soi-même dans un premier temps ? De sorte que cette capacité pourra s’étendre ensuite au voisinage, quel qu’il soit. Constatons que celle-ci ne s’applique que très rarement dans vos dialogues ou postures quotidiennes. Il n’est pas aisé d’acquérir cette lucidité dans le monde éphémère de la matérialisation. C’est un véritable challenge et peu d’humains peuvent relever cette épreuve. Seuls les courageux et les persévérants aborderont la réussite. 

Les peurs s’affrontent, puis se transforment en luminosité intérieure. Elles deviennent à nouveau l’Essence nécessaire à la continuité de la marche entreprise dans la voie du milieu. Celle de l’équilibre dans le déséquilibre. Il est primordial d’envisager le mouvant comme un outil révélateur qui permet de restaurer l’harmonie. Sans sa mesure, le rétablissement ne pourrait s’accomplir. Rien n’est mauvais, tout est essentiel et aucune valeur négative n’est à formuler. Étant donné que l’ensemble s’imbrique comme le font les fils qui tissent une étoffe ou un tapis. 

Rappelez-vous ! Vous ne pouvez désunir quoi ou qui que ce soit de vous-même. Pour la raison que, ce même-vous, est aussi le tiers, l’entourage. Lorsque la globalité vit une contrariété, elle s’établit dans l’intériorité de chacun chacune sans exception. Il n’existe aucune dissociation. Seule l’Unité règne en tout lieu, en tout vivant, quelle que soit la nature à laquelle il appartient. 

Au moment où l’intégration de ces propos s’installe en chaque cœur. Les épreuves terriennes disparaissent. Vous accédez à une dimension de conscience supérieure à celle dans laquelle vous évoluez actuellement.

Revenons à la définition de l’honnêteté

Elle correspond à « Un état d’Être », celui de la limpidité, de la lucidité, de la transparence. Lorsque l’Être est dans cette posture, il illumine l’atmosphère. Sa Lumière se répand et bénit l’ensemble. Sa Pureté accomplit ce que vous dénommez miracle, par des actes que vous croyiez impossibles. 

Actuellement, dans votre incarnation, vous expérimentez maintes occasions déloyales, d’immoralités. Pour exécuter ces malfaçons, vous employez le mensonge fréquemment, si bien qu’il devient une seconde nature, une normalité. Ne pouvant assumer les conséquences de cette fausseté. Vous vous maintenez dans un imbroglio qui ne permet plus d’accéder à votre Être de Lumière, appelé Divinité.

Vous avez oublié votre caractéristique principale en accordant la priorité à la dissimulation. À tel point que vous ignorez qui vous Êtes. Vous optez pour l’être de chair et de sang, un point c’est tout. En donnant la préférence à chaque instant dans vos existences aux hypocrisies, vous négligez le déguisement revêtu. Les simulacres vous entrainent toujours plus loin dans les manipulations.

Votre regard habitué aux trompes-œil ne détecte plus la sincérité. Ou la franchise d’une personne directe, considérée bien souvent comme indélicate ou piquante

Analyse des confusions

Poursuivons l’étude. Dans votre imaginaire, la « transparence » est pour vous synonyme de danger qui met en péril votre existence. En effet, voir les pensées ou actes cachés permet au voyant d’avoir une opinion favorable ou non à votre sujet. 

Cette analyse se transforme en un jugement émis à votre propos. Dès lors qu’il ne s’effectue pas dans la neutralité de l’introspection. L’intolérable se manifeste étant donné qu’il détecte les faiblesses. Il est étonnant de constater que l’aspect désavantageux se retint automatiquement. Aussi, afin de masquer les vulnérabilités, l’enfouissement devient indispensable pour laisser la place à la vêture d’apparat. 

Paraitre, c’est donner une fausse image de sa personnalité. Elle n’est pas en adéquation avec la Justesse de l’Être de Lumière, de son Soi intérieur. C’est aussi avoir l’air, synonyme de tromperie. Puisque la présentation n’est pas conforme à l’Essence intérieure qui représente le Bien. Également le Beau, le Merveilleux se déployant à la vue de l’ensemble. Pourtant, elle se traite avec indifférence !

Sa magnificence passe inaperçue. Comme si la somptuosité n’était qu’une normalité générale. Nul besoin de la contempler ! La plupart du temps, le regard se pose sur l’inharmonieux ! L’arrêt s’établit, plus rien d’autre n’existe.

En vivant dans le monde des contraires, l’exploration des différentes faces exhibées dans le quotidien. À savoir, celles qui s’accordent ou s’opposent ne s’analysent pas. Pourtant cette étude permet de faire des choix et participe à l’évolution de l’Œuvre Divine. Le mouvement de la Vie n’est pas fixe, il ondule à chaque instant de respiration. Il convient d’y trouver un équilibre harmonieux qui présente un va-et-vient lent et continu dans les journaliers. Ceci évite des tempêtes intimes.

Etre-honnete
Être honnête

N’adhérez pas à l’inharmonieux des habitudes

Bien que les pratiques vous furent enseignées au travers de diverses doctrines sociétales. Il vous est possible de ne pas accepter ce qui ne vous convient pas. Dans la mesure où les usages ne s’expriment que pour vous permettre de faire des options de choix à vivre. Souhaitez-vous les développer ou les renier ? 

Nous remarquons les nombreuses critiques vis-à-vis des comportements. Aussi, comment ne pas envisager que chaque attitude fera l’objet de dénigrement par l’entourage ? En effet, si l’on songe que les pensées s’échappent vivement, personne ne peut les rattraper. Les vibrations dont elles se constituent ne sont pas à même d’être désintégrées par quiconque. Puisqu’elles sont inconnues de la plupart d’entre vous. Aussi, ne pouvant procéder à une transmutation. Il importe que vous soyez doux avec vous-même en acceptant les différences, d’autant qu’elles abondent dans la composition de la Nature. 

En conclusion. Soyez réaliste. Envisagez votre attitude bienveillante en fonction de vous-même. Non en imaginant des aspects plaisants inadéquats avec vos pensées. Ne montrez pas une fausse image, dans le but de plaire. La tromperie s’opère et crée des relations difficiles. Dans certaines fois, elle est avilissante pour votre Être intérieur, Lui qui n’exprime aucune dissimulation

Être honnête vis-à-vis de soi pour endosser l’authenticité

Il n’est pas aisé d’assumer l’évidence. Dont la vérité ou l’exactitude est incontestable. Car l’authenticité témoigne de l’intégrité, de la sincérité. 

Le rayon de Lumière que Je Suis vous propose d’éclairer les aspects ternes qui réclament la luminosité. La clarté de la transparence autorise la transformation de l’ombre en Lumière. 

Si vous le souhaitez, ensemble nous établirons de nouveaux schèmes qui vous permettront d’accéder à votre propre réalisation. 

Votre serviteur Divin, l’Unique.

Channel de l’Unité des Maitres Akashiques  Marie Pierre AUBERT Thérapeute Holistique

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source. https://souffledelesprist.com

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

Site:  https://akashaphilosophiempa.eu    

© 2020 – Akasha MPA-Tous droits réservés

close
Marie-Pierre-AUBERT1

Abonnez-vous à notre newsletter

« Élargir notre regard, c’est permettre de s’expanser au Tout »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate