Les Complaisances…

les-complaisances
les complaisances

Les Complaisances. Distinguons la complaisance égotique humaine de la Complaisance Intérieure Divine.

Une est vide de sens et de perceptions intuitives de l’existence, l’autre porte des Valeurs de Sagesse.

Celle du nombrilisme est réduite au désir de plaire, de se conformer aux goûts, aux sentiments d’autrui pour lui être agréable, lui rendre service en vue de le flatter, la vanité s’émoustille.

Cette bienveillance fait preuve d’une soumission de l’homme à l’homme et le déshonore.

Être empressé avec l’autre pour acquérir des approbations, des prérogatives, des passe-droits des immunités transgressant ainsi les règles établies.

Ces compromissions se font au détriment de certains exclus de ces mêmes privilèges qui valorisent l’injustice et l’iniquité.

Ces comportements permissifs entrainent irrémédiablement des jalousies, des insubordinations, des révoltes qui pénalisent l’ensemble.

Observer l’adulation qui recommande soit une équipe, un groupe, une association, un parti, cette admiration servile déclenche une flatterie excessive provoquant ainsi des déloyautés envers d’autres.

Des conspirations et des machinations s’établissent pour triompher et emporter le trophée ou l’élection au poste convoité.

C’est en rasant purement et simplement l’impartialité de l’équité que le gain est obtenu, peu importe les moyens employés qui causent un préjudice à la communauté.

Du haut des gradins, vous assistez à des jeux et des joutes qui sont arbitrées de manière complaisante pour favoriser ou élire des couleurs, un logo…

Cette déloyauté fait fi des dégâts provoqués par les publicités et les arbitrages mensongers.

Ces derniers ayant retiré de leurs complaisantes flagorneries des avantages proposés qui leur assurent la victoire d’une pièce théâtrale dupée par des ‘’instrumentations pipées’’ qui offrent le couronnement qu’à ceux qui en possèdent les dés !

Être plaisant avec Soi est exempt de toutes ces actions viles, à ce manque de sens moral, de dignité et de fierté, qui mènent à une satisfaction très courte et non à une félicité continuelle de joies et de sérénité.

L’aisance naturelle avec l’autre s’exprime dans le respect des dissemblances aussi bien dans les comportements que dans les affirmations énoncés.

Cette libre manière d’être dans le plaisir de partager des rencontres qui s’unissent et fusionnent dans des instants plus ou moins longs et offrent aux différentes parties de vivre l’osmose d’une ambiance pacifique et harmonieuse dénuée d’attitudes infatuées et obséquieuses.

La Complaisance intérieure c’est ‘’l’aisance d’Être complet en Soi’’ avec sa propre divinité.

L’Akasha par Marie Pierre AUBERT Thérapeute Holistique

Site : http://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

close
Marie-Pierre-AUBERT1

Abonnez-vous à notre newsletter

« Élargir notre regard, c’est permettre de s’expanser au Tout »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate