Le Souffle de l'Esprit

Il fut un temps …

385
Il-fut-un-temps
Il fut un temps

Il fut un temps où, nous allions ensemble parcourir les chemins. Chemins qui nous ouvraient bien des peurs et des pleurs, car l’incompréhension était grande et notre désespoir profond.

Il fut un temps où, aussi nous connurent l’allégresse, les rires et la joie des moments partagés ensemble lorsque nous nous retrouvions tous autour de ‘’Lui’’.

Il fut un temps également où, nous apprîmes tout sur nous-même et où il fallut affronter bien des tourments qui engagèrent tant de confrontations que nos cœurs furent moulus et transpercés.

Il fut aussi un temps où, la révolte gronda autour de nous, car le monde ne pouvait envisager, ni accueillir de telles pensées. Des pensées si majestueuses, si fabuleuses, si remplies de bonheur portant la sérénité qui ne put être supportées.

Le temps de la violence était là, elle saccageait tout sur son passage.

Elle détruisit ce qu’il y avait de plus beau au monde. Il fallait qu’Il soit détruit et disparaisse à tout jamais …

Combien essayèrent d’oublier ce jour terrible !

Enfoui dans les mémoires de tous, nul ne put l’oublier ou le faire taire !

Il fut amplifié au long des jours, des années et des siècles.

Aujourd’hui encore, il est si vivant qu’il se ravive dans le cœur de tous, composant l’humanité.

Cette humanité s’insupporte et veut tant oublier le choix qui lui fut imposé et qu’elle ne dénia pas : en acceptant les conséquences qui se manifestèrent en tant de mal et de maux, d’une seule et même culpabilité engendrée depuis des siècles qui s’est inscrite dans la mémoire de tous.

C’est le péché tant reproché, décrié, que chacun porte à sa manière : la croix, fut donc le symbole d’une faute commise au plus profond de chaque être.

Père et fils l’engendrent et la transmettent de génération en génération par tant de souffrances.

Assez de sang versé au nom de cela !

Il est temps enfin que les cieux s’ouvrent et vous abreuvent de réalités nouvelles pour dépasser le seuil et accéder à cette Beauté enfouie sous un amas de rejets et de rancœurs, qui sont rejetés comme une balle brûlante. Et vous rappellent, ô combien votre responsabilité est engagée dans cet acte déposé au fond de votre cœur, lequel vous anéantit du fait que vous ne pouvez relever votre tête et supporter « son regard ».

‘’Ce regard’’ que vous n’osez contempler, si doux et si plein d’amour qui vous guérit instantanément de vos peines et de vos lourds fardeaux.

Vous craignez, en effet, votre responsabilité, si tant elle est et fut engagée dans un tel acte.

Elle peut, ne pas vous êtes reprochée, ni retenue, mais s’offrir comme une délivrance que vous accepteriez de voir, et non, comme une condamnation que vous-même avez prononcée.

Nul ne peut prononcer une telle condamnation, dans son cœur, lorsque les yeux lui sont ouverts.

Nul ne peut détourner son regard sans affronter d’abord « le sien ».

Une réconciliation est nécessaire à tous et pour tous.

Il est temps de se pardonner et de pardonner comme il en fut et en a toujours été ainsi.

Quand comprendrez-vous que le temps de la Clémence et de la Réconciliation est là, avec vous-même, au plus profond de vous ?

Quand arriverez-vous à vous voir tel que vous Êtes réellement et non comme vous êtes actuellement dans ce monde de conflits ? Ce conflictuel qui dure si longtemps …

Vous êtes des Êtes de Pacification et d’Amour.

Cet amour que vous avez complètement et totalement perdu et dont votre souvenir est sien, semé d’incertitudes et de certitudes, dont vous n’avez plus le souvenir et la conscience.

‘’Il Est’’ ce que vous ne pouvez plus imaginer, tellement la distance est grande et, il vous faudra bien du temps pour voir et revoir, comprendre et savoir qu’avant ‘’Être était’’.

Que de choses perdues à tout jamais qu’il vous faudra reconquérir et réapprivoiser au plus profond de vous-mêmes.

Il fut un temps où tout cela vous était donné, et ce temps-là Est.

Il vous faudra de la patience et beaucoup d’Amour et d’Acceptation de votre part pour enfin, voir et entendre la Vérité de ce que vous êtes.

Aujourd’hui, ensemble à nouveau, nous marchons et nos pas se mêlent « aux siens » avec tant de Joies et de Bonheur, que tout sera facile.

Le temps est venu de la récolte, Belle elle Est, et garnit de grands paniers.

Nous allons maintenant œuvrer comme nous le faisions ensemble, nous, qui avons tant aimé.

A nouveau, aujourd’hui, nous sommes rassemblés afin de poursuivre ce chemin commencé qui ne s’est jamais interrompu et que nous avons continué à parcourir « dans ses pas empreints de Lumière ».

Il est temps que nos pas soient Lumineux et resplendissent dans ce ciel étoilé qui nous appartient.

Chaque étoile est un don de nous, que nous mettons dans le cœur des Hommes, à qui veut le bien.

Ton étoile brille et resplendit ‘’ Sa Lumière ‘’ qui se diffuse en toi :

‘’Sa Diffusion Est là’’.

Paroles reçues de l’Akasha. Marie Pierre AUBERT.

Site: http://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

 

Images liées:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate
0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
Reddit
WhatsApp