Le Souffle de l'Esprit

Hêtre de Ponthus à Brocéliande

 

Je suis le hêtre de Ponthus à Brocéliande. Te rappelles-tu le jour où tu es venue me voir dans la forêt ?

C’était un jour de printemps, moment d’éveil et de diffusion de parfums délicats.

Nous avons répondu à ta démarche, lorsque tu nous as demandé la permission de rentrer dans notre territoire et d’ouvrir la porte invisible qui est présente à chaque orée des bois.

La Joie était grande de t’accueillir dans cet espace sacré, là où demeurent en permanence le calme et la sérénité.

Nous l’offrons à tout individu qui vient à nous las des difficultés matérielles.

Nous déployons nos branches feuillues qui diffusent une mélodie silencieuse d’apaisement.

Heureux, nous sommes lorsque certains d’entre vous nous enlacent de leurs bras et déposent des baisers sur nos écorces rugueuses.

Ces attitudes bienveillantes réveillent nos sens, nous les enveloppons de notre affection, dans le but de dévoiler notre profond intime qui est identique aux visiteurs. Il n’y a pas de différence, si ce n’est dans nos formes matérielles.

Notre Essence est pareille puisque nous venons tous de la Source Originelle qui nous a créé de sa Splendeur.

Silencieux et non dépourvus de langage, nous sommes approchables par tous ceux qui veulent bien établir une liaison de tendresse avec le monde végétal.

Tu t’es prêté à cette invitation et j’ai pu t’emmener dans mes subtils dévoilements qui ne sont accessibles que par les yeux du cœur.

Tu m’as offert des présents comme à un vieil ami que l’on vient visiter.

Assise à mes pieds, je t’ai ouvert la porte de ma demeure et t’ai accompagné dans un tournoiement de couleurs au-dessus de la cime des arbres, où tu as pu percevoir la Majesté de tous.

Un monde subtil s’est dévoilé à toi, il est lumineux et délicat tout en transparence.

Étonnée tu étais, lorsque tu as entendu le chant des oiseaux qui s’harmonisaient avec le nôtre.

Cette symphonie t’emportait et t’élevait dans des sphères brillantes et pétillantes de douceur. L’intrication du dissimulé fait l’unification avec l’observable dans laquelle tu évolues.

Tu constates la véracité de la non-séparation, le rassemblement de la diversité dans une seule Unité.

Son nom est l’Amour, énergie qui est à l’origine de l’éclosion de l’absolu.

Je Suis son Être – hêtre – révélé dans l’arbre, tout comme toi tu l’es dans l’apparence féminine.

Nous nous sommes épousés en ce jour d’alliance et de ce fait notre liaison est perpétuelle.

Akasha Marie Pierre AUBERT

Site: https://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

© 2017, akasha. MPA. All rights reserved.

Images liées:

5 thoughts on “Hêtre de Ponthus à Brocéliande

  1. Ma chère Marie Pierre, hier nous sommes allés au salon bien-être de Paimpont et nous avons eu l’agréable surprise de voir un magnifique tableau représentant l’Hêtre de Ponthus. On m’a dit qu’il serait difficile de l’approcher car il se trouve sur un terrain privé ! J’ai parlé de tes livres à deux personnes qui me semblaient très intéressées, et bien sur je leur ai donné les renseignements utiles. Au plaisir de te revoir. Je vous embrasse. Yolande

    1. Chère Yolande, une amie m’a parlé également de l’Hêtre de Pontus. Il est désormais, seul, ses compagnons ont tous été détruits. Grande est ma peine de constater des transformations qui ne subliment pas la Beauté.
      Cependant, dans mon Cœur, l’Être conserve sa Magnificence et sa Grandeur. L’illusion physique n’est pas retenue et je garde la Sublimité intérieure. Je serai au salon de Guidel, nous nous reverrons. Avec toute ma tendresse, Marie Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32 Partages
+11
Partagez27
Partagez4
Tweetez
%d blogueurs aiment cette page :