Les beaux jours sont passés, d’autres restent à venir. Dans cet entre-deux, nombre de difficultés se présenteront afin de trouver une réponse ou une solution.

Il est impossible de laisser en suspens des énigmes, toutes demandent leur résolution.

 C’est comme une non-finition d’une création artistique à laquelle il manque quelque chose, une sculpture interrompue, un livre en rédaction…

Son image partielle ne permet pas d’appréhender la réalité globale de sa composition puisqu’elle n’est pas complétée par tout le savoir-faire de l’artiste.

Bien souvent, des choses sont entreprises sans aboutissements dans leur exécution.

C’est l’ensemble de cet « inachevé » qu’il convient de terminer.

Des périodes autorisent à reprendre ce qui a été « laissé pour compte ».

Ces moments sont nécessaires à l’application du regard porté sur ce qui ne peut poursuivre son évolution puisqu’il n’a pas reçu les ingrédients indispensables à sa réalisation d’existence.

Observez la Nature afin d’avoir une meilleure compréhension. Lorsque les fruits sont laissés de côté, ils se détériorent et leur pourrissement augmente de jour en jour.

Avez-vous remarqué que ce même processus s’établit lorsque les « choses » quotidiennes ne sont pas menées à leur terme ?

Imaginons une mésentente, entre des individus, produite par une incapacité ou un refus de comprendre, elle se dégrade. Après quelque temps, ils se désolidarisent avec des divergences, des ressentiments ou des éclats.

 La séparation engendre une interruption d’aboutissement.

Il conviendrait d’examiner avec sagesse et reconnaissance la modification relationnelle qui s’impose.

La finalité s’accomplit dans un choix de poursuivre ou non la continuité physique entreprise.

Il est bon de conscientiser l’incomplet ou le jeter aux oubliettes afin d’éviter la dégradation sournoise invisible qui porte préjudice aux nouveautés.

Toute indigestion laisse un goût amer dans la bouche.

Sachez conclure avec correction les arrêts et les fins avec zénitude.

Reconnaissez l’importance de ces essais et remerciez-vous d’avoir participé à ces tests ensemble. Ils vous ont tant appris.

N’ayez aucune rancœur pour ce que vous considérez comme « échec ».

Le Mat vous emmène vers d’autres à découvrir.

Soyez heureux dans cet accompagnement qu’il vous propose d’étudier en sa compagnie.

Akasha Marie Pierre AUBERT

Site: http://akashaphilosophiempa.eu/

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

© 2017, akasha. MPA. All rights reserved.

Images liées: